mercredi 1 février 2012

[ La planète des Singes de Pierre Boulle ]



Genre : Science-fiction
Année 2001
192 pages 

Résumé de la quatrième de couverture

En l'an 2500, une expédition est organisée dans l'espace pour rejoindre une lointaine constellation où brille l'étoile de Bételgeuse. A proximité, les explorateurs découvrent une planète qui ressemble à la Terre, Soror. Des hommes ,dépourvus de langage, y vivent à l'état sauvage. Mais cette tribu primitive est considérée comme du gibier par des chasseurs qui sont des singes habillés comme des hommes et qui se conduisent comme eux. Une confrontation s'engage entre les terriens et la race simienne ...
    
Mon avis
     
Sincèrement, je n'ai pas été déçue par cette lecture qui est tout de même courte. J'ai trouvé que les personnages étaient fouillés et détaillés au point que nous ressentons et voyons la même chose que ce que ressent et voit le personnage qui raconte l'histoire, Ulysse Mérou. Certes au début, c'est déroutant : le récit commence en se centrant sur un couple, Jin et Phyllis mais nous n'entendrons plus parler de ces derniers avant le dernier chapitre DE la dernière partie du livre. Ils ne sont là que pour intercepter et pour nous lire le récit de l'aventure du héros, Ulysse Mérou.
De plus, son intrigue est haletante du début à la fin, c'en est presque insoutenable ! Nous voulons savoir ce qui va se passer à la fin et sans vous dévoiler quoi que ce soit, celle-ci est loin d'être décevante. 
     
Ce roman est découpé en trois parties de longueur inégale qui représentent à chaque fois les temps forts de l'histoire : la première partie est la découverte de ce peuple, la deuxième est la recherche de l'intégration dans ce même peuple et la troisième est le retour au bercail. Pareillement, le narrateur qu'est Ulysse Mérou fait un récit à la première personne de ses aventures. Pour cela, il a lancé l'équivalent d'une bouteille à la mer, sauf que c'est une bouteille dans le cosmos. En tant que lecteur, nous sommes Ulysse Mérou : nous apprenons, voyons, ressentons la même chose que ce dernier. Il est donc le personnage principal du récit. Toutefois, nous pouvons remarquer trois voire quatre personnages secondaires. D'abord, nous retrouvons Zira et Cornélius, deux chimpanzés- scientifiques qui vont aider Ulysse à "faire son coming- out" en tant qu'homme de conscience. Opposé à ces deux adjuvants, nous retrouvons l’orang-outan Zaïus qui lui est totalement un opposant à la quête du héros. Puis, nous pourrons mentionner en dernier, le personnage de Nova qui est la compagne humaine d'Ulysse

      Ce roman aborde des thèmes comme la science, l'humanité (l'essence de ce qu'est une civilisation et de ce qui différencie un groupe de cette civilisation) ou encore la théorie de Darwin qui date, rappelons-le, de 1859 et qui reste encore très controversée dans les années 1960. Derrière ce récit issu de la science-fiction, nous avons une vraie réflexion sur ce qui différencie l'homme de l'espèce animale. Nous retrouvons également des questions philosophiques sur ce même thème : Etre civilisé se définit il par l'acquisition du langage ? Comment pourrions nous définir une civilisation ? Bref, ce sont des vraies questions sur la nature de l'homme, ce qu'il est capable de faire au nom de la science (ce que les terriens font faire aux singes, les simiens le font faire aux humains). Je dirais même que ces réflexions me rappellent en écho Ravage de Barjavel

1 commentaire:

  1. Oui, une lecture à recommander je suis bien d'accord. D'autant plus qu'aucune des nombreuses adaptations cinématographiques n'est vraiment fidèle à l’œuvre originale !
    Et si vous souhaitez en découvrir plus sur l'homme et ses origines familiales, rendez-vous sur le blog Entre nous et nos Ancêtres : http://www.yvongenealogie.fr/2012/02/celebrite/pierre-boulle-1912-1994-ecrivain-ne-en-avignon-84-vauclus/

    RépondreSupprimer