dimanche 2 septembre 2012

[ Druide d'Oliver Peru ]




Résumé 

En 1123 après le pacte, après un carnage, le druide Obrigan et ses deux apprentis se rendent à Wishneight, lieu du drame. Alors, va s'encourir une course contre la montre pour le maître loup qui veut à tout prix que les hommes du Sonrygar et du Rahimir ne se déclarent pas la guerre. Au nom du pacte ancien, les maîtres de la forêt vont devoir se battre contre une force qu'ils ne pouvaient alors imaginer. 



Mon avis

J'ai entamé cette lecture sans rien connaître de l'auteur qui est pourtant connu dans le monde de la littérature imaginaire. J'ai donc découvert cette histoire sans appréhension ni idées préconçues. 

Le récit est disposé en plusieurs chapitres qui sont très originaux par leur présentation : les trois premiers chapitres démarrent avec des symboles différents. Les autres chapitres sont les vingt et un jours auxquels Obrigan a droit avant la déclaration de guerre du Sonrygar au Rahimir. 

Personnellement, j'ai trouvé l'oeuvre très originale, donc intéressante. Tout d'abord, l'originalité se trouve dans le choix des personnages principaux, Obrigan est un druide et j'ai trouvé que pour une oeuvre de fantasy, ça change des sorciers ou encore des elfes. 


Les druides sont des hommes proches de la forêt et des animaux : ils arrivent à se lier à ces entités. De plus, Obrigan est un maître loup mais pas très puissant ; il a ses failles et cela le fait douter de ses capacités à gérer la crise qui secoue la Terre des Tribus Unies. D'ailleurs, des doutes il n'est pas le seul à en avoir, ses apprentis en ont autant que les autres druides ou encore les rois eux-mêmes. Les personnages ne sont pas confiants et pas qu'en eux- mêmes, les personnages ne sont ni tout blanc ni tout noir. Le mal et le bien ne sont pas deux entités distinctes dans chaque individu. Le fait de douter de soi prouve bien qu'ils ne savent pas réellement si c'est bien, ils le font parce qu'ils pensent que c'est le mieux. Obrigan essaie de protéger les druides en leur cachant un lourd secret, est- ce que c'est vraiment bien ? Il ne le sait pas lui- même. Ce côté nous montre bien la dualité des personnalités ainsi que le chemin étroit entre le bien et le mal. 


Ensuite, en plus des personnages et de leur véritable profondeur psychologique, j'ai trouvé la plume de l'auteur très jolie. Je dis "jolie" car j'ai trouvé que dans les descriptions (et pas que), il y a avait une vraie recherche de la part de l'auteur du côté de la sonorité des phrases ou des mots entre eux. Dans les premiers chapitres, quand on a la description de la forêt des Druides et du Monde, certains mots sonnent et ricochent dans la tête. C'est sans doute pour cela en particulier que j'ai pris un vrai plaisir durant la lecture. 


Puis, autre "good point", ce récit est un mélange entre la fantasy et le roman policier. C'est une véritable enquête que mène Obrigan, le personnage principal. Il cherche qui est l'auteur d'un tel massacre. On est d'ailleurs très vite imprégné et intégré à l'histoire. Nous aussi, on veut savoir ! 


En bref, même si j'ai tardé sur cette lecture, je dois dire que je l'ai tout de même bien aimé. Ce que j'ai trouvé qui était encore mieux, est sans conteste le fait qu'il n'y ait pas d'histoire d'amour (même si j'avoue, des fois, une bonne histoire d'amour, c'est bien aussi), c'est surtout un roman sur la fraternité et sur les liens très forts qui unissent les druides entre eux. Vraiment un bon point, cette découverte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire