mercredi 19 mars 2014

[ Blanche- Neige, coll. A l'origine des Contes de Philippe Bonifay et Fabrice Meddour ]


Auteurs : Philippe Bonifay et Fabrice Meddour
Genre : Bande dessinée
Edition Glénat
Année 2013
72 pages


Lecture commune avec Mes Instants Lecture >> LIEN <<


Mon avis


Que de temps j'ai mis pour finir cette bande dessinée ! Il faut dire que le style m'a désarçonné et m'a paru pendant de longues semaines rébarbatifs. Toutefois, je ne pouvais laisser cette lecture plus longtemps sur mon étagère : sa couverture était vraiment trop jolie. Je devais lui donner une seconde chance ... Chose promise, chose due. J'ai terminé cette BD le jour où je bossais sur mes révisions de partiels ... A côté des cours, c'était vraiment récréatif. 

Et finalement, une fois dans l'histoire. Je dois bien vous avouer que j'ai ... adoré !!!! Oui oui oui !! A- do- ré ! Et pourtant Blanche- Neige est un des contes qui m'a toujours le plus déplu. 
Dans cette adaptation de Blanche- Neige, ce sont les Frères Grimm qui nous présente dans une narration très travaillée l'histoire de Blanche- Neige. Un des frères lit une histoire trouvée et à la fin de cette histoire, il en change la fin pour donner l'histoire que nous connaissons tous. 

Dans cette bande dessinée, on est dans une époque troublée et les auteur- illustrateur en prennent un malin plaisir. Il y a des vignettes qui sont particulièrement sanglantes. On joue beaucoup sur les faux- semblants des personnages et l'histoire des "nains" est intéressante par la manière dont ils ont été intégrés, la manière dont ils arrivent dans l'histoire de Blanche- Neige. 

Je vous le concède, ici, c'est une version bien sombre de ce conte folklorique qui nous est raconté ici mais cela change de la version édulcorée de Walt Disney (que je n'aime pas beaucoup ). Les dessins sont destabilisants au début mais finalement on se prend très vite à l'histoire, une fois qu'on a compris le principe. Il en va de même pour la narration qui peut paraître décousue car centrée sur différents personnages en même temps. Cependant, les vignettes sont très denses en sens et il ne faut pas se contenter une lecture en diagonal des planches. Tout est extrêmement important et rien n'est anodin. L'histoire y est dramatique et l'image n'apporte que plus d'indices à cette histoire.

Donc finalement, j'ai tardé et traîné des pieds pour lire cette histoire de Blanche- Neige. Cependant, j'en ressors bluffée car j'ai finalement beaucoup aimé. Cela m'a réconcilié avec Blanche- Neige ... enfin presque. 

2 commentaires:

  1. JE.LE.VEUX *o* j'adore les contes des Frères Grimm mais j'adore encore plus les ré-écritures dans le genre glauque et gore :3 il me le faut!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment bien ; je comprends que tu le veux xD C'est gore à souhait et ça change des versions très neutres et impersonnelles.

      Supprimer