mardi 20 mai 2014

[ Le chien qui louche d'Etienne Davodeau ]


Auteur : Etienne Davodeau
Genre : Bande dessinée
Editions Futuropolis
Année 2013
134 pages


Mon avis

J'avais dit que je finirais les Blast mais le tome 2 a été emprunté ! Et comme j'avais une heure à occuper à la fac avant de prendre mon train, j'ai choisi de lire Le chien qui louche d'Etienne Davodeau dont j'avais vu beaucoup de publicités sur les réseaux sociaux, les sites dédiés et en librairie. 

Bon, je n'ai pas autant aimé que Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet mais j'ai tout de même apprécié cette lecture. 
C'est l'histoire de Fabien, agent de surveillance au Musée du Louvre. Il se rend en campagne avec Mathilde, sa petite amie, afin de rendre visite à la famille de celle-ci. Mais c'est sans compter une visite chez le grand-père qui souhaite avant de mourir voir une peinture de son aïeul, Gustave Bennion, exposée au Musée du Louvre. Alors va s'ensuivre une demande farfelue de ce grand-père : Fabien va tout faire pour y répondre quitte à rencontrer les gens farfelus de la République du Louvre. 

J'ai bien aimé cette bande dessinée. J'ai trouvé les dessins crédibles, les expressions des personnages travaillées et surtout les mouvements des corps sont très soignés. On retrouve des similitudes entre les statues du Louvre et les mouvements des corps des personnages. Après la forme, le fond ... L'histoire est, en plus d'être intéressante, palpitante. On veut que Fabien expose ce portrait qui n'a pas réellement de qualité picturale. C'est touchant de voir une famille réunie autour d'un tableau et d'une personne - le grand-père. 

Je ne suis jamais allée au Musée du Louvre - ni dans aucun autre musée de la Capitale mais, dans cette bande dessinée, j'ai eu l'impression de visiter les salles, de voir ces statues et de les regarder comme un touriste le ferait. je ne sais pas si l'auteur- dessinateur a travaillé dans ce musée ou s'il a seulement fait une enquête et des séances d'obervation ... mais en tout cas, j'ai trouvé une atmosphère proche de celle qu'il doit sûrement y avoir dans ce musée, avec ses touristes ou ses personnages loufoques (en passant par les paysans qui débarquent de la campagne qui accélèrent devant les statues pour s'arrêter pour admirer des pièces d'ameublement). J'ai trouvé vraiment très touchant la manière dont on est amené à suivre Fabien dans sa vie quotidienne pour un petit laps du temps. Il arrive à trouver une solution et à satisfaire tout le monde. 

Ainsi, si vous cherchez une bande dessinée à la fois jolie sur la forme et intéressante sur le fond, je vous la conseille. Très prenante, on en ressort satisfait de l'avoir ouvert. Prêt pour une visite au Louvre ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire