samedi 24 mai 2014

[ X- Men : Days of future Past de Bryan Singer ]


Avec Ian MacKellen, Michael Fassbender, James MacAvoy, Patrick Stewart, Hugh Jackman, Jennifer Lawrence, Nicolas Hoult, Ellen Page, Peter Dinklage... 
Genre : fantastique, super-héros
Année 2014 


Mon avis


Après la déception de Captain America et de Thor, j'attendais Marvel au détour l'accusant de maltraiter ses grandes franchises à des fins commerciales. 

Pour Bryan Singer le réalisateur, c'est soit de la très bonne adaptation (X-Men : le Commencement) soit du loupé (X-Men Origins : Wolverine ; Superman Returns). A bi-mesure, on peut se méfier. 

Dans cet opus, passé, présent et futur sont mélangés. On retrouve tous les personnages phares de la saga, avec une mention spéciale à Mystique et à l'actrice qui l'interprète Jennifer Lawrence. 
Depuis le tout premier X-men, j'adore ce personnage mais je l'ai trouvé très mal développé. je dirais même qu'elle était davantage un personnage secondaire voire tertiaire ! Là, elle prend tout son sens ; on la connaît. On comprend mieux ses motivations et sa relation avec le professeur X et Magnéto. On nous dévoile son passé et nous dévoile à quel point le regard des humains a été dur pour elle durant toute sa vie. 

Pareillement, j'ai trouvé que l'idée de mélanger permet à la saga de retrouver un souffle que le X-men 3 : l'Affrontement final avait détruit. Les deux premiers opus étaient bons ; le troisième a été une daube innommable ! Ce dernier opus - X-men : Days of future past - permet de remettre à zéro les compteurs et de retourner sur des bases saines pour la poursuite de la franchise. 

Autre mention : Nichloas Hoult - Hank ou le Fauve - : on le connaît grâce à son rôle d'adolescent dans la série britannique Skins. Dans ce rôle- là, il dévoile vraiment son talent interprétant l'être bi-dimensionnel qu'est le Fauve. Ce dernier se bat avec sa nature profonde pour rester humain, menant alors un combat de chaque instant avec son côté bestial. L'acteur interprète sacrément bien Hank. On le retiendra au moins pour ce rôle-ci. 

Et puis, autre point que j'ai adoré : le retour de Shawn Ashmore à l'écran. Il est très bien dans son rôle d'Iceberg et je suis très contente de le revoir à l'écran. Lui et son frère, je les aime beaucoup. Ils ont joué dans bon nombre de films ou d'épisodes que j'aime beaucoup. Pour ne mentionner qu'un seul : ils ont joué tous les deux dans Smallville.

Pour le comparer à X-men : le Commencement, je dirais que cet opus est en-deçà du précédent mais n'est pas non plus la daube de X-Men 3, de Superman Returns ou de X-men Origins : Wolverine. Il reste donc un film divertissant qui remplit son cahier de charges car quand on va voir un film de super- héros, on s''attend à de l'action, de l'humour, des personnages forts, des super-héros et de l'émotion. Et ce film réunit bien tous ces ingrédients. On reste dans la veine des block-busters américains. J'espère que le troisième sera aussi correct car il ne faudrait pas qu'on se retrouve avec une version pire que X-men 3 (ça se voit que je n'ai pas du tout aimé ce film ? ^^) . 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire