samedi 26 décembre 2015

[ Légationville de China Miéville ]

Auteur : China Miéville
Genre : science fiction
Editions du Fleuve
Coll. SF Fantasy
Année 2015
491 pages

Résumé

Sur Ariéka, planète à l'air irrespirable aux confins du monde connu, Légationville est un comptoir commercial et une enclave humaine alimentée en oxygène. Ici, les Ariékans, appelés les Hôtes, et les Humains cohabitent en paix.
Mon avis


En premier lieu je tiens à remercier Babelio et Fleuve éditions pour cette nouvelle édition de Masse Critique. Je découvre un auteur qui a déjà trois de ces livres publiés en France. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de vrai roman de science fiction (Hunger Games ne compte pas). 

Ici, on peut oublier tout ce qu'on sait de la société, tout ce qu'on connaît de l'espace. Pour entrer dans ce roman et cerner cette société, il faut user de pas mal d'imagination. Mais l'effort n'est pas vain car on plonge alors au coeur d'une société frémissante, une révolution qui couve. 

C'est incontestablement un des romans les plus originaux que j'ai pu lire depuis le début de l'année. Tout cet univers qui au premier abord m'a paru étrange, je l'ai adopté. J'ai aimé l'idée de ces deux peuplades différentes qui cohabitent tant bien que mal ensemble. Le personnage principal, Avice, nous décrit parfaitement chaque centimètre de fonctionnement de cette société, le langage qui leur est propre, les détails sur la politique, la manière dont les êtres se comportent, les  règles et les modes de vie des différents personnages. Inclue dans ce système depuis sa naissance, j'ai adoré le ton de la narratrice Avice. Elle reste très factuelle, elle revient sur les temps forts de son enfance et de sa vie d'adulte pour arriver aux jours où se passent l'intrigue principale de notre histoire. Il faut rester attentif à chaque détail de cet univers car il nous est complètement inconnu et on plonge tel quel dans l'histoire, sans présentation autre que celle faite par Avice. 

J'ai été particulièrement intriguée par Bren qui, au départ, je ne pensais pas si important. J'ai aimé le découvrir autant que j'ai aimé découvrir la vie sur Ariéka. Je pense que Légationville fait partie de ces livres à découvrir en VO car l'auteur a imaginé, partagé tout un univers différent complètement du nôtre et en plus de cela, nombre de termes de vocabulaire sont nouveaux (ou inexistants en langue française). 

Quant aux thèmes partagés par l'auteur, ils sont complexes et nous forcent à réfléchir à leur sens le plus profond. En effet, les thèmes principaux sont la question du pouvoir dans cet autre monde mais la réflexion peut se porter également à notre monde. Il est aussi question d'égalité et de dualité. comme je l'ai déjà mentionné un peu plus haut, Legationville couve un vent révolutionnaire et ce thème de la dualité est très important dans cette révolution - je n'explique pas davantage pour éviter de trop vous en dire et vous laisser découvrir ce récit par vous-même. 

En bref, au premier abord, j'ai eu peur de ne pas accrocher à la lecture car j'ai eu du mal à comprendre les liens, à imaginer l'univers que l'auteur - par la voix d'Avice, nous conte. Toutefois, une fois les cent premières pages passées, j'ai commencé à relier tous les épisodes et à y voir un ensemble crédible (oui, oui, oui crédible ! même pour un roman de science fiction). 

Une fois ces difficultés surmontées, j'ai pu complètement plonger dans la lecture du récit. Même si je suis consciente qu'il s'agit ici d'une narration, je ne peux pas passer à côté de la plume. L'auteur, de par son originalité, détaille précisément son univers mais il le fait dans un style agréable. Sa plume n'est pas lourde, elle est légère et pourtant l'histoire y est grave ! C'est un roman de science fiction original et grandement appréciable, à découvrir pour tous fans du genre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire