mercredi 30 décembre 2015

[ Superman Red Son de Mark Millar, Dave Johnson et Killian Plunkett ]


Scénariste : Mark Millar
Dessinateurs : Dave Johnson, Kilian Plunkett
Genre : bande dessinée, 
Editions Vertigo Comics
Coll. DC Deluxe
Année 2013
176 pages
Mon avis

Je ne pouvais pas terminer 2015 sans avoir enfin lu Superman Red Son. Cela fait un moment qu'il est là, dans la bibliothèque, à n'attendre qu'une seule chose : que je l'attrape, que je l'ouvre et que je le lise ! Chose est faite, ouf il se sent mieux ;) 

Avant de commencer l'avis de ce tome en particulier, il faut savoir que je suis une fan de l'univers DC et en particulier de Superman. J'ai découvert le personnage quand j'étais petite avec la série Lois et Clark : les nouvelles aventures de Superman (oui oui moquez-vous !), puis en grandissant, il y a eu Smallville et ce sont ces deux séries qui m'ont fait me pencher sur la genèse et sur l'histoire - la vraie, celle des comics -. J'ai déjà présenté sur le blog plusieurs tomes de différents Superman alors ce n'est que logique de vous présenter cette fois-ci une autre histoire de Superman. 

Loin du Kansas, des Etats-Unis et du Daily Planet, Superman est soviétique. Élevé dans un kolkhoze par de braves fermiers qui l'ont trouvé en Ukraine. A l'adolescence, il prend connaissance de ses capacités et de son passé. Quelques années plus tard, dans une URSS communiste et en pleine guerre froide, Superman est aux côtés de Staline. Son nouvel emblème : le marteau et la faucille ; sa volonté : créer un monde meilleur, une utopie. 

Face à lui ou à ses côtés, on retrouve des personnages emblématiques de l'univers DC tels que Lois Lane, Lex Luthor, Green Lantern, Wonder Woman, Brainiac et Batman. Le monde est véritablement divisé en deux, les communistes représentés par l'URSS et les capitalistes, représentés par les Etats Unis. Oh, mais ça vous rappelle quelques choses ?! Le contexte historique de la Guerre froide est vraiment bien retranscrit ; on retrouve des personnages historiques de cette période (les présidents américains notamment), les systèmes politiques, les modèles de pensée, les populations sont également très réalistes. 

Et au centre, Superman. Comme d'habitude, c'est un être magnétique. Il a ses défauts, c'est une tête à claque. Mais tout ce qu'il fait, il le fait pour une raison louable. On le suit sur quasiment toute sa vie - sauf son enfance qui est mentionnée mais jamais elle n'est illustrée. Le personnage de Lex Luthor est vraiment la figure incontournable de l'univers Superman ; ici, il est tel que d'habitude, c'est à dire l'alter ego de Superman, à part que dans cette histoire-ci, il est le savant, le sauveur des Etats Unis...

Encore une fois, Superman m'éclaire sur l'humanité. C'est un homme - un alien - d'une bonté sans faille. Trop bon pour l'humanité. L'histoire se tient,  elle est crédible ET originale. J'ai vraiment été tenue en haleine jusqu'à la fin ! Et cette chute.... rien que pour elle, je ne dis plus rien ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire