lundi 3 octobre 2016

[ Cette obscure clarté d'Estelle Laure ]

Auteur : Estelle Laure
Genre : contemporain, jeunesse
Editions Hachette Romans
Parution 14 septembre 2016
300 pages

Résumé


Quand son père se fait interner et que sa mère quitte le domicile familial, il ne reste que Lucille, 17 ans, pour s'occuper de Wren, 9 ans...
Mon avis


Derrière ce titre énigmatique, se cache un roman empli de tendresse. Lucille pourrait être une adolescente ordinaire si ce n'est que ses parents ne le sont pas. Son père a pété un câble et se retrouve enfermer à l'asile, tandis que sa mère les a abandonné quelques temps sans aucune promesse de retour. Lucille se débrouille en attendant que sa mère revienne. 

Lucille est un personnage très fort qui refuse d'informer les gens sur la situation. Elle ment à son entourage pour ne pas qu'on place sa petite sœur de 9 ans, Wren, en famille d'accueil. En plus des cours, elle va dégoter un petit boulot de serveuse qui va l'aider à payer les factures et d'assurer le bien être de sa petite sœur. Les seuls au courant de son histoire sont sa meilleure amie Eden et son frère Digby. Ce dernier ne laisse pas insensible Lucille. Dès qu'elle le voit et qu'il est à ses côtés, elle redevient l'adolescente qu'elle n'aurait pas dû cesser d'être si sa famille n'avait pas explosé en vol. 

J'ai trouvé tous les personnages attachants ; pas de méchants ou de gentils dans ce livre, l'auteur a donné traits a des personnages réalistes, qui ont des attitudes et des réflexions crédibles ! Au fil des pages, on découvre les personnages à travers les yeux de Lucille. Elle souhaite garder tout secret, mais comme elle le répète souvent elle se perd dans les mensonges et cela lui fait mal de mentir à son entourage. Wren est quant à elle une adorable petite fille qui es beaucoup moins insouciante qu'il n'y paraît. La situation n'est pas non plus facile pour elle ; elle est touchante car elle essaie à sa manière de combler le vide de l'absence de ses deux parents. Elle ne dit rien et ait consciente que l'histoire n'est pas simple malgré son jeune âge. Les deux sœurs font ainsi preuve de maturité dans l'épreuve et il est bouleversant de voir à quel point elles sont soudées. 

Si le père n'a pas eu le choix de partir, il est tragique de voir une mère partir du domicile et de laisser derrière elle ses deux enfants. Lucille est certes adolescente, Wren reste quant à elle une enfant. Heureusement, Lucille est très bien entourée et un ange, comme Wren l'appelle, prend soin d'elles deux en remplissant les placards de nourritures, tondant le jardin ou réparant le moteur. 

En bref, à travers ce récit, j'y ai découvert un roman intelligent avec des personnages forts et humains. Ils sont crédibles et l'auteur les a assez dévoilés pour éprouver de l'empathie mais en restant assez pudique pour ne pas en dévoiler toute l'intimité. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire