mercredi 14 décembre 2011

[ Oh my God! de Tanya Wexler ]

Oh my god! avec Hugh Dancy, Maggie Gyllenhaal et Rupert Everett... 2011



     

Aujourd'hui nous sommes allés voir un film qui n'a pas reçu un grand tapage médiatique, il s'agit d'Oh my God!. Comme on le voit sur l'affiche, le personnage principal est interprété par le très beau et le très anglais Hugh Dancy (Luke Brandon dans Confessions d'une accro du Shopping, ou encore le Prince Charmant dans Ella Enchanted entre autres) et il est accompagné de Maggie Gyllenhaal (The Dark Knight, Le Sourire de Mona Lisa...). 

Synopsis : 
            
Dans une Angleterre victorienne, un jeune médecin progressiste, Mortimer Granville, se fait congédier d'un hôpital. Il cherche un nouvel emploi. Refus sur refus, sa dernière tentative est le cabinet du docteur Dalrymple spécialisé dans le traitement de l'hystérie féminine (maladie qui touche alors la moitié de la population londonienne). Le traitement est quelque peu déroutant : donner du plaisir pour réfréner l'hystérie et ses pulsions. Au début, c'est un véritable succès mais ce jeune médecin attrape très vite des crampes dans la main. De ce fait, il perd son emploi mais c'est sans compter sur l'aide de son précieux, excentrique et riche ami Edmund Saint-John Smythe. Fou d'électricité, ce dernier collectionne les objets électriques et a tenté d'inventer un plumeau électrique qui va trouver une nouvelle fonction dans les mains de Mortimer. Effectivement, les vibrations et les rotations d'un tel engin remplacent à merveille sa fonction de "donneur de plaisir". C'est comme ça qu'il va inventer sans s'en rendre compte le premier appareil de massage portatif, maintenant appelé le vibromasseur.

Ce film, déjà sur la brochure du cinéma, m'a paru fort intéressant et puis j'adore cette époque, cette ambiance "fin de siècle" que vivait Londres alors. Franchement j'ai pas été déçue. C'est ni niais ni grivois ni tragique. On tombe pas dans le pathos et ça change de beaucoup de films. Puis j'ai bien aimé l'humour (faut bien le dire, je dois avoir des origines anglaises tellement je préfère cet humour) que je n'ai ni trouvé lourd ni inconvenant. Les personnages sont vraiment attachants et j'ai particulièrement apprécié Edmund, joué par Rupert Everett. Effectivement, ce dernier est sans doute le personnage le plus drôle dans ses faits et dans son attitude. Rappelons que l'humour anglais repose sur des comiques de situations ou de gestes. Je ne saurais que dire de plus à part que sincèrement, ça doit être le meilleur film que j'ai vu de la semaine (mais bon après je ne suis pas critique de cinéma). 
Bon sinon, que dire d'autre à part l'humour et les perso? euh ... C'est mignon aussi. (je vais arrêter les dégâts là xD) J'ai aimé un point c'est tout. 

3 commentaires:

  1. Hum! Rien que pour Hugh Dancy, le film doit valoir le coup!

    RépondreSupprimer
  2. Ahah heureusement que j'ai appris récemment qu'on assimilait dans le temps l'hystérie à une maladie de l'utérus ( ce qui explique que seules les femmes étaient atteintes d'hystérie), sinon j'aurai pas compris le rapport avec le vibro x).
    Par contre le comique anglais, si c'est genre Mr Bean bah moi je n'aime pas du tout.. Enfin je regarderai ce film à l'occaz' :)

    RépondreSupprimer
  3. Ben non t'inquiètes que c'est pas de l'humour Mr Bean ! Il est franchement bien ce film !

    RépondreSupprimer