dimanche 16 décembre 2012

[ Le Passeur de Lois Lowry ]

Auteur : Lois Lowry
Genre : Dystopie, jeunesse
Editions Ecole des Loisirs
Coll. Médium
Paru le 15 octobre 2014
222 pages

Résumé de quatrième de couverture

Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté.


Mon avis


Lu pour les cours, j'étais curieuse de voir ce que ça allait donné. Je ne suis absolument pas déçue du contenu. On plonge tout de suite dans cet univers différent du nôtre et qui parfois, par certains aspects, nous révolte. 

Dans cette communauté, il y a une hiérarchie entre les personnes selon leurs âges. Jonas, lui, est un "onze ans" et il s'apprête, au début de l'histoire, à devenir un "douze ans" et ainsi savoir ce que le Conseil lui a réservé comme carrière. Effectivement, ce ne sont pas les enfants qui choisissent ce qu'ils veulent faire plus tard mais un Conseil des Anciens qui décide de leur affectation. Jonas a très peur de ce qu'ils vont décider pour lui "pour le bien de la communauté". 
     
Dans cette société, la nature est très peu présente et tout est réglé pour éviter les désagréments du temps ou encore des inégalités. D'ailleurs, les humains de cette société sont modifiés génétiquement pour que les différences ethniques n'apparaissent pas (comme la couleur des yeux, des cheveux, ... ). 
Mais Jonas est différent. On le comprend dès le début et on veut comprendre d'où vient cette différence. Sans en dire plus, le personnage de Jonas est attachant autant qu'intelligent. Tout ce qu'il souhaite c'est que sa famille s'en sorte. Il veut des réponses et son statut au sein de cette communauté va l'y aider. Il n'est pas différent mais il a une capacité qui va amener le Conseil à lui affecter une formation et un rôle attribués très rarement. 
     
 Nous, on sait tout ce qui se passe dans sa tête et on se révolte en même temps que lui grâce à une narration interne à la troisième personne. Même ce qui semble être la société idéale a des défauts et des secrets qu'il ne fait pas bon de découvrir. Quand Jonas aperçoit la vérité, il ne peut plus oublier tout ce que la communauté fait pour le bien de la vie ensemble : prendre des cachets pour ne rien ressentir, "élargir" les personnes qui sont différentes des normes imposées ... 
    
 Cette société n'est pas du tout idéale : vous vous imaginez vivre dans un monde en noir et blanc où il faut toujours faire attention à ce qu'on fit, où la façon de penser est modelée dès le plus jeune âge et où la population ne peut pas vivre normalement et se voit imposer un métier, un caractère et un comportement. 
     
Personnellement, j'ai bien aimé ce livre mais j'ai été très perturbée sur la fin. C'est une fin ouverte comme nous l'a signalé la prof. La fin, c'est selon nos personnalités, qu'elle se forme. Beaucoup ont été déçus par la fin mais moi, non. J'ai pas envie de vous la dévoiler parce que le livre vaut vraiment le coup. C'est une très bonne découverte ! Et pour une fois qu'une lecture de cours est intéressante ! Ce livre amène beaucoup de réflexion sur le monde et en particulier sur ce monde. Au départ, il nous semble bien puis l'image se fissure et on en voit les rouages et les pieds branlants. Je le conseille à ceux qui veulent se lancer dans la dystopie ou la science fiction et qui ne savent pas par quel livre commencer. Pour moi, en tout cas, on est pas loin du coup de cœur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire