mardi 23 avril 2013

[ Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh ]

Auteur : Julie Maroh
Genre : bande dessinée
Editions Glénat BD
Paru le 2 octobre 2013
160 pages

Mon avis 

Clémentine est une jeune lycéenne en quête d'elle- même et qui ne saura qui elle est vraiment lors de sa rencontre avec Emma, une jeune étudiante aux Beaux- Arts que l'on reconnaît facilement grâce à ses cheveux bleus .



Comme dirait les anglophones, je suis "speechless" -sans mot - devant cette bande dessinée. C'est un vrai coup de cœur ! Et ce pour plusieurs raisons : 


  • les dessins : en noir et blanc (et bleu) quand la narration est au passé et couleur, pour le présent. Ils sont magnifiques et permettent au lecteur de toucher cette sensibilité - et cet amour - qui est le fil conducteur de l'histoire. 
  • les thèmes abordés : sans pathos sans drame ni dérision, le thème de l'homosexualité est abordé mais également, l'amour, l'acceptation de soi face au regard des autres. 
  • le contexte : un début des années 90 troublé par le SIDA, une "nouvelle maladie" loin d'être banale. 
  • les personnages : authentiques et touchants par leur histoire
  • la chute de l'histoire : juste émouvante ... 
C'est une histoire assez lourde de sens où l'on voit la méchanceté des ados entre eux, l'homophobie mais surtout l'amour qui se profile dans cette histoire. D'ailleurs, avant de traiter de l'homosexualité, cette bande dessinée est une histoire d'amour. 

Je suis à court de mots pour vous en parler mais sincèrement, lisez- la ! Elle est magnifique et est une des plus belles BD qu'il m'ait été donné de lire !

4 commentaires:

  1. J'avais vraiment envie de l'achetr, faudrait que je la mette sur ma liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est une BD à voir et à avoir. Juste sublime.

      Supprimer
  2. C'est à toi ou tu l'as emprunté ? Pour savoir si j'aurai l'occasion de la lire ^^ eheh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé je l'ai emprunté mais je pense me l'acheter tellement j'ai été convaincue par l'histoire et les dessins.

      Supprimer