mardi 2 juillet 2013

[ Alias #1 à #5 de Brian Michael Bendis et Michael Gaydos ]




Mon avis 


Cela faisait un bail depuis le dernier article BD/ Comics. Ici, je vous propose un comics dont les couvertures m'ont complètement tapé dans l’œil. 

Je vous présente les cinq tomes d'Alias, une série terminée (et ça change de d'habitude ... je veux une fin en français de Hunter Killer) en France. Le personnage principal est Jessica Jones. Elle est détective privée. Dans le tome 1, on apprend qu'elle a été brièvement chez les Avengers (les Vengeurs en français). Au fil des tomes, on voit Thor, Spider- Woman, Captain America, les X-men (et surtout Jean Grey), Daredevil, J. Jonah Jameson (le rédacteur en chef de Peter Parker)... et bien davantage. 

J'ai craqué pour les couvertures mais elles ne reflètent absolument pas les dessins. Au départ, dans le premier tome, on découvre qu'elle a été dans les Vengeurs sans vraiment savoir pourquoi elle les a quittés. Tout son passé,  on le découvre davantage dans le dernier tome car, celui- ci revient sur ses origines et en particulier sur comment elle est devenue une super- héroïne, sa vie de famille, son adolescence et ses faiblesses. 

Personnellement, je suis contente de ne pas m'être arrêtée aux dessins car, l'histoire est une pure merveille. Les dessins m'ont certes gêné mais ils ne sont pas rebutant. A vrai dire, ce qui m'a vraiment dérangé, c'est la narration dans les dessins : par exemple, dans les conversations, c'est une vignette sur Jessica, une vignette sur son interlocuteur et ainsi de suite. 


Exemple de planche
Certes cela rajoute de la tension aux dialogues qui sont dans ces cas- là décisifs dans l'histoire. Mais en même temps, au tout début de ma lecture, ça m'a gêné. Mais une fois passée cette difficulté, j'ai adoré l'histoire. Oui adoré et oui je vous parle bien d'un Marvel (moi- même je n'en reviens pas, d'habitude je n'accroche pas autant à cet univers-là). J'ai trouvé Jessica Jones fascinante car elle a des failles, des blessures et un caractère bien trempé. Puis il y a certains dialogues qui m'ont fait mourir de rire (comme celui où elle critique le costume de Spider- Man). 

Vraiment, ce fut une belle découverte et j'ai adoré me plonger dans l'univers de Jessica Jones (alias Jewel). En plus, l'histoire est complète et la fin est satisfaisante, que demandait de plus ?

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Si tu commences, ne commence pas avec Alias, il y a beaucoup d'éléments qui sont empruntés à d'autres séries. ce n'est pas une suite mais sans connaître l'univers Marvel, tu risques d'être désemparée :)

      Supprimer