lundi 15 juillet 2013

[ Les Yeux d'Elisha, T#2 Tobie Lolness de Timothée de Fombelle ]



Résumé 


On continue de suivre la quête de Tobie Lolness, qui a un peu grandi depuis le premier tome. {lien vers l'avis du 1e tome}

Mon avis { RISQUE DE SPOILER }

C'est avec un véritable plaisir et une pointe d'impatience que j'ai commencé ce second et dernier tome des aventures de Tobie Lolness. A la fin du premier tome, on le quittait dans la tribu des Pelés. On le retrouve sur la route vers son Arbre pour aller sauver ceux qu'il aime. 

Ce second tome ne m'a absolument pas déçue. J'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé lors de la lecture du premier tome : une narration qui bouge au niveau des personnages et qui fait avancer l'histoire grâce à des ellipses ou au contraire des retours en arrière, des personnages toujours aussi intéressants ; pour tout vous dire, pour moi, ces personnages, ils existaient vraiment. Ils n'étaient plus des êtres de papier, je les voyais déambuler dans l'Arbre. Ils ont pris vie sous mes yeux pendant ma lecture. J'ai voyagé avec eux, j'ai eu peur avec et pour eux, certaines fois j'ai ressenti la même déception qu'eux. 
Ce livre m'a transporté et m'a emmené dans un monde différent du nôtre en terme de dimension mais dont les personnages ne sont pas tellement atypiques. 

Effectivement, tout n'est ni noir ni blanc. On retrouve des personnages amis qui deviennent ennemis et inversement. Il y a donc une évolution dans la psychologie des personnages. Ils ne restent pas braqués du côté de leur yin ou de leur yang.

Quant aux thèmes, ils sont certes moins exploités et moins au cœur du récit mais restent néanmoins le fil conducteur du récit. Pour information, je vous rappelle que les thèmes abordaient principalement les problèmes écologiques du monde de Tobie mais restaient néanmoins très présents dans nos pensées car ils faisaient écho à nos propres soucis de pollution, de surexploitation etc. 

Pour moi, cette saga en deux tomes est un vrai coup de cœur car j'ai totalement adhéré au style de l'auteur et à l'histoire qu'il a transmise. De plus, le récit est accompagné de petits dessins de François Place. Ceux-ci collent à l'histoire et apportent même quelques fois des indications ou des pistes sur des trous dans la narration. 

De plus, c'est un véritable livre jeunesse car en filigrane on retrouve une réflexion de l'auteur sur ces problèmes écologiques et peut permettre à l'enfant de prendre conscience de la Nature qui l'entoure. Certes, il s'agit d'un roman d'aventure. Mais il y a autre chose derrière qui fait qu'on ne l'oublie pas, qu'on s'y attache, qu'on y réfléchisse et qu'on y reparle. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire