mercredi 23 octobre 2013

[ L'armoire des robes oubliées de Riikka Pulkkinen ]

Auteur : Riikka Pulkkinen
Genre : drame, contemporain
Editions le Livre de poche
Année 2013
432 pages

Résumé 


Elsa est très malade. Elle vit ses derniers mois avec sa famille : mari, fille et petites-filles. Au fur et à mesure de l'histoire, on apprend à connaître les composantes de cette famille très soudée. 


Mon avis


Je ne trouve pas les mots par vous en parler car ce roman, c'est avant tout beaucoup d'émotions. Pas de mièvrerie. Tout y est si bien écrit. 
Dès le début, j'ai eu du mal à le lâcher. Je voulais en savoir davantage et voguer dans les souvenirs des membres de cette famille. 

Ils sont soudés mais les conflits intergénérationnels ne sont pas pour autant écartés. Elsa et sa fille ont des difficultés pour se parler mais la maladie d'Elsa va tout remettre à plat pour qu'ensemble, ils profitent des derniers instants. 
Anna aussi a du mal à parler avec sa famille, mais cette épreuve va également lui permettre de redécouvrir sa famille et de leur parler de ses problèmes. Ces trois femmes ont des secrets mais elles vont tout remettre à zéro. Anna, par exemple, découvre l'existence d'Eeva qui a été importante dans la famille à un moment donné. 

C'est en découvrant une robe dans l'armoire de sa grand- mère que l'on apprend l'histoire d'Eeva. D'ailleurs, un point surprenant lors de la lecture : les chapitres numérotés sont centrés autour des membres de la famille mais la narration utilise une troisième personne du singulier tandis que certaines parties du livre sont elles, précédées d'un numéro d'année mais elles sont également racontées du point de vue d'Eeva avec une première personne du singulier. Ce changement dans la narration m'a perturbé au tout début car j'ai pensé que c'était Anna, la petite- fille, qui parlait mais l'histoire n'avais plus aucun sens. 

J'ai bien aimé, dans ce roman (en plus de l'originalité et de l'écriture de l'auteur), c'est l'amour qui est remis en question entre certains des personnages. Sans pathos mais avec quelques regrets, Martti repense à sa vie au côté d'Elsa. Il est bouleversant car -tout comme Anna, sa petite- fille - il est perdu dans ses sentiments et dans ses pensées. Il veut accompagner sa femme tout au long de sa maladie mais tout cela lui fait repenser à une certaine période de sa vie. 

Que dire de plus que je n'ai pas déjà dit ? On découvre la vie de cette famille, on s'y attache et on veut tout savoir de leurs maux et de leurs souvenirs. Roman bouleversant et captivant, cet auteur a su me capter cette histoire originale et mélancolique avec un ton très juste qui ne vise pas à nous atterrer, à nous inspirer la pitié.

3 commentaires:

  1. Il m'a l'air sympa mais.. super triste T.T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est triste =( Mais après, il est vraiment vraiment bien.

      Supprimer
  2. waouh...j'aime ces livres de ce genre mais ils me rendent toujours très tristes...

    RépondreSupprimer