mardi 25 mars 2014

[ Paul au Parc #7 de Michel Rabagliati ]


Auteur : Michel Rabagliati
Genre : Bande dessinée
Edition La Pastèque
Année 2011
158 pages 


Mon avis


En 1970, Paul est un jeune garçon de 12-13 ans qui s'amuse seul au parc avec son cerf- volant. Voici comment commence l'histoire. Dans ce septième tome des aventures de Paul, l'auteur- illustrateur revient sur l'adolescence de son personnage préféré. 

Ce tome est la première histoire des aventures de Paul que j'ai l'occasion de lire et j'en ressors très ravie. En effet, il y a beaucoup de bons points dans cette bande dessinée. 
Paul est un jeune garçon. Au début du tome, il est seul dans le parc. Puis il rencontre une fille et va voir une animation de théâtre de rue avec elle. Par ce biais- là, on rencontre la famille de Paul et certains indices spatio- temporels sont laissés dans les cases. On apprend que tout n'est pas rose au Québec et que des révolutionnaires, FLQ, sèment la zizanie dans le pays. 

Sur arrière- plan historique, on suit l'histoire de Paul et en particulier de son intégration des scouts. C'est avec une très grande sensibilité et pudeur que Michel Rabagliati revient sur son passé. Car oui, les histoires de Paul sont auto-biographiques. On y retrouve des éléments typique de l'adolescence et de l'adolescent qu'était Paul : premier baiser, meilleurs amis, collège, scoutisme, soirées, ... 


En noir et blanc, on suit Paul au gré de sa vie : un jour, la BD et un autre la guitare. Pleins d'émotions se dégagent de ses cases en noir et blanc. Tout ce qu'il faut pour comprendre l'histoire est distillé au fil des pages. On y voit l'évolution de Paul et surtout les événements bouleversants qui ont accompagné son adolescence. Sans dénonciation politique ou de pris à partie, l'histoire est simple mais incroyablement émouvante. 


En bref, il y a tout ce qu'il faut dans cette bande dessinée pour comprendre le personnage de Paul. Je n'ai pas lu les premiers tomes mais j'ai tout de même compris où l'auteur- illustrateur a voulu nous embarquer. Pas besoin d'avoir lu les tomes précédents pour comprendre l'histoire générale. 

Sans être un immense coup de cœur, je garde une petite affection pour ce personnage et cette histoire. On y trouve des éléments satisfaisants pour une lecture plaisir : humour, sensibilité, trait clair et explicite, Histoire dans l'histoire, et émotion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire