mercredi 25 juin 2014

[ Une planète dans la tête de Sally Gardner ]


Auteur : Sally Gardner
Genre : Science- fiction ; jeunesse
Edition Gallimard Jeunesse
Année 2013
254 pages


Résumé


Standish vit avec son grand- père depuis la disparition de ses parents dans la zone 7. Standish est un garçon comme les autres, sauf qu'il est dyslexique et cela lui vaut d'être considéré comme un raté par ses camarades qui l'humilient chaque jour à l'école ... enfin jusqu'à l'arrivée de Hector et de ses parents.


Mon avis


Emprunté à la médiathèque de la fac, j'ai complètement craqué pour cette couverture qui laissait présager une très bonne histoire. Et je ne me suis pas trompée car dès les premières pages, j'ai été intéressée par l'histoire. 

Au départ, on est pris dans l'histoire car on ne sait rien de cet univers ; on découvre peu à peu un monde qui nous est totalement inconnu. On le découvre par les yeux de Standish. Les autres le prennent pour un idiot et se moque sans cesse de lui, mais nous, le lecteur, on sait que cela n'est pas le cas. Il a une vision très lucide sur son monde. 

Le récit prend place dans un régime totalitariste des années 1950. Les hommes de cette société organisée cherchent à aller sur la lune. Dans chaque petit chapitre - je dis petit parce qu'ils sont affreusement courts et des fois c'est frustrant d'être privé de détails. 
De plus, j'ai énormément aimé le style utilisé par l'auteur car j'ai vraiment eu l'impression d'entrer dans la tête de Standish. J'ai également trouvé cette histoire un brin mélancolique car Standish a perdu ses parents et son nouvel ami, Hector, disparaît à son tour. Cela le blesse tellement qu'il décide de partir à sa recherche. 

Standish comble sa dyslexie grâce à une imagination débordante ; avec Hector, ils construisent une fusée pour aller sur Juniper, une planète imaginaire. Quand Hector disparaît, Standish le vit très mal. Des indices vont le mettre sur le chemin et il va rassembler tout son courage pour retrouver son meilleur ami. Standish vit dans son monde ; il est observateur mais ne prête pas attention au grand événement dont tout le monde parle. C'est un outsider qui représente pleins de valeurs fortes que la société dans laquelle il vit a voulu détruire. C'est donc un personnage qui sort de l'ordinaire, il est fort, il est vivant et il est terriblement émouvant. 

J'ai adoré l'histoire pour lui. Il est jeune mais il a déjà vécu beaucoup de choses ; et j'admire son attitude et sa force de caractère face aux humiliations qu'il subi. J'ai également adoré l'histoire pour le contexte et pour ses thèmes : propagande, totalitarisme, exclusion etc. 
J'ai évidemment été frustrée par la fin ; je ne voulais décidément pas quitter le petit Standish et son Papou ( son grand-père). Une très belle histoire que je conseille à tout le monde. pour une fois ça change de la dystopie à la Hunger Games ou Divergent

PS : il m'a énormément fait penser au Passeur de Lois Lowry (gros coup de cœur 2012) 

Avis des blogs- amis

2 commentaires:

  1. J'avais adoré le passeur aussi, alors je pense que je lirai peut-être ce roman ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, le propos est intelligent. Il ne faut pas s'arrêter au style de la narration car je pense que c'est fait exprès pour insister sur la dyslexie du héros. N'hésite pas à revenir me dire ce que tu en as passé quand tu l'auras lu ;) Bonne journée

      Supprimer