lundi 7 juillet 2014

Focus sur : [ Y le dernier homme de Brian K Vaughan et Pia Guerra ]


Auteur : Brian K. Vaughan
Genre : bande dessinée, anticipation
Editions Panini
Coll. 100% Vertigo
Année 2008
130 pages

Mon avis 


Y le dernier homme a été une réelle découverte pour moi. J'aime bien les comics, mais là cette série a été une série coup de cœur. L'histoire est simple : un jeune homme, Yorick, est le dernier survivant mâle de la race humaine. Les femmes, rescapées du fléau, ont changé le monde et le gouvernent à leur manière. Mais leur méthode n'est pas meilleure que celle des hommes. 

Et si une société patriarcale devenait une société matriarcale ? Et si notre société devenait tout à coup une société où ce sont les femmes les seules dirigeantes ?

Vous avez sans doute compris que je suis devenue une inconditionnelle de cette série de comics. L'idée générale m'a tout de suite conquise et c'est à la lecture des tomes que j'ai pris conscience de certaines idées et de certains stéréotypes qui polluent nos sociétés actuellement. 

Je ne me caractérise pas comme féministe mais comme toute femme, j'ai déjà entendu des propos rabaissants liés à mon sexe. C'est habituel et on ne lutte pas assez contre ceux qui nous briment. Ces comics nous rappellent à notre devoir de ne pas oublier que dans certaines cultures, la femme n'est moins que rien ; que dans nos civilisations actuelles dites occidentales, il y a un marché de l'emploi inégalitaire ; que certaines femmes font des métiers qui ne leur plaisent pas car on leur a toujours dit que les métiers qui les intéressaient étaient des métiers d'hommes... je pourrais en citer d'autres mais toutes ces affirmations reflètent les thèmes généraux des comics. 

Vous pouvez rajouter à cela des personnages principaux charismatiques et pas tout lisses. Des personnages qui ont des croyances, des idées et des personnalités. Yorick ne représente pas l'homme emblématique dans son excellence ; il est mal compris des femmes qu'il rencontre sur son chemin et régulièrement ces femmes - battues ou qui ont été soumises à des hommes - veulent se venger sur le dernier rescapé des hommes. 

Les hommes ne sont pas les seuls à avoir été touchés car tous les mâles de toutes les espèces animales sont touchés par ce fléau. Alors forcément, les femmes à terme sont également condamnés à mourir. La science va avoir son rôle à jouer : pour déterminer d'où vient le fléau, comment Yorick et Esperluette ont survécu et surtout comment sauver et perpétuer la race humaine. Des enjeux à la fois issus des meilleurs scénarios de science fiction et des idées les plus folles des scientifiques : procréer sans homme. 

En bref, pour moi, cela a été un véritable coup de foudre que tous ces tomes de cette saga. J'en ai adoré chaque tome et surtout j'ai été ébloui par l'histoire qui fait réfléchir à bons nombres de choses et de maux de nos sociétés modernes. Les dessins sont un plus pour représenter cette société proche de l'implosion où aucune femme ne se fait confiance et où toutes les femmes répétent les schémas qu'elles ont connu toutes leurs vies, avec ou sans homme ... A vous de découvrir cette saga qui est - et je ne me lasse pas de le dire -  remarquable ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire