lundi 30 mars 2015

[ Le Cycle des Princes d'Ambre #1 : Les neuf Princes d'Ambre de Roger Zelazny ]


Auteur : Roger Zelazny
Genre : Fantasy
Editions Denoël
Coll. Présence du futur
Année 1990
201 pages

Résumé 

Corwin se réveille dans un hôpital sans aucun souvenir de son identité et de sa vie passée ; à la quête de ses souvenirs, il va se retrouver embarquer dans une histoire de familles très compliquées où le dernier survivant succèdera au père, Obéron.

Mon avis


J'aurais mis le temps à le finir ! Pas parce que le livre ne m'a pas plu mais parce que le livre ne m'appartenant pas, je l'ai lu sur place chez son propriétaire. Pour un livre aussi fin, je m'attendais à le finir très vite mais c'était sans compter la densité de l'histoire. 

Il y a très peu de descriptions dans ce premier tome ; toute la narration est du point de vue de Corwin qui est le personnage central de l'intrigue. Ainsi, on découvre les choses quand lui, les remarque et l'histoire virevolte dans tous les sens, nous emmenant dans des dimensions et des mondes étrangers. 

En commençant cet ouvrage, je ne m'attendais pas à autant de virevoltements et de tourbillons. J'ai été littéralement aspirée dans l'histoire et j'ai suivi Corwin comme son ombre. Les univers qui y sont partiellement décrits sont facilement imaginables. Je n'ai eu aucun mal à plonger et parcourir les mondes d'Ombres et Ambre avec le prince.  Très vite, je me suis sentie proche de Corwin et même davantage car nous sommes en immersion dans ses pensées ; grâce à cela, nous découvrons la famille, la nature profonde et les stratégies de Corwin. Au début du récit, nous commençons comme lui, amnésique et désorienté. Puis, au fur et à mesure de ses rencontres et de ses découvertes, Corwin change sous nos yeux. Le récit est très dense et on avance dans l'histoire très rapidement. Il ne vaut mieux pas lire en diagonale car chaque voyage et chaque événement ont de l'importance. Même si les phrases sont assez courtes, on apprend pleins de choses dans les mots utilisés. Par ailleurs, j'ai aimé la dérision et l'humour dans les dialogues. Finalement, les Princes d'Ambre, ce n'est qu'une fratrie comme les autres ;)


Je découvre assez tardivement ce cycle qui est pourtant plus âgé que moi ; toutefois, j'ai trouvé l'écriture de l'auteur résolument attractive et contemporaine ! Dans ces descriptions des divers mondes, je n'ai eu aucun mal à me les représenter malgré le peu de descriptions employées. Toute l'action va à une allure très rapide ; je ne me suis pas ennuyée un seul instant avec Corwin. Je vais continuer la lecture de ce cycle et j'espère qu'on continuera les rencontres avec les princes d'Ambre car, malgré leurs caractères hautains, je les ai appréciés. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire