mardi 28 avril 2015

[ Les virevoltants de Leila Meacham ]

Auteur : Leila Meacham
Genre : drame, contemporain
Editions Charleston
Année 2015
432 pages

Résumé 


A la mort de ses parents, la jeune Catherine Ann va habiter chez sa grand-mère paternelle dans le Texas. Elle va très vite se lier à deux jeunes gens de son âge, tous deux orphelins comme elle. 


Mon avis 


Encore une très belle découverte ! C'est ma meilleure lecture du mois d'avril. L'histoire est construite de manière à emporter le lecteur et à l'accrocher jusqu'à la fin. Je m'explique. 

L'histoire s'ouvre sur un coup de fil de Trey à John pour l'avertir de sa venue. On comprend que tous deux sont brouillés et que Cathy fait partie de leur trio. On comprend que leur amitié est toujours là quoique fracassée par les années et par leurs choix effectués tout au long de ces décennies de distance. 

Le chapitre suivant, on rentre dans un flashback. Du point de vue de la grand-mère de Catherine-Ann, on voit comment cette dernière arrive au Texas et son état d'esprit à son arrivée. On découvre d'un point de vue extérieur le caractère très réservé et la détresse de la jeune fille et cela a permis de découvrir Catherine- Ann et d'éprouver de la sympathie pour cette jeune fille. Dans les chapitres suivant, les nouveaux personnages de son existence vont se dévoiler. 

Très rapidement, j'ai été emportée par la magnifique histoire d'amitié qui unit John, Trey et Cathy. Pendant, plus de vingt années, on suit l'évolution de ses trois personnages. J'ai, personnellement, été très curieuse de découvrir les événements qui vont mener à la dissolution du groupe révélée dès le prologue. A plusieurs moments, j'ai voulu entrer dans le récit et secouer les personnages. Par peur de se blesser les uns les autres, ils ne se disent rien. Il y a un sacré manque de communication dans ce groupe et ça mène l'histoire à tous ces virevoltants, le titre du livre. 

A l'adolescence, les trois amis, par leur intimité, leur proximité et leurs hormones, vont développer un triangle amoureux. J'avoue que dès le départ, je me suis renfrognée à cette idée appréhendant la façon dont il pourrait être tourné. Mais j'ai été étonnée de découvrir un triangle amoureux plein de tendresse. Jusqu'à la fin, je me suis demandée comment ils allaient se ressouder et comment allait tourner leur histoire commune.

J'ai fini ce roman avec un "mal de livre" (sensation de vide quand on tourne la dernière page d'un livre apprécié) immense et une tendresse pour ces trois personnages. Il y a des défauts dans la structure de ce livre mais l'histoire et les personnages nous les font oublier pour s'immerger dans le temps de 432 pages dans la vie de Catherine- Ann, John et Trey.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire