jeudi 9 juillet 2015

[ Retour à San Catello de Philippe Carrese ]

Auteur : Philippe Carrese
Genre : contemporain, littérature française
Editions de l'Aube
Coll. Regards Croisés
Année 2015
359 pages

Résumé 

L'histoire de destins croisés dont tout commence dans le petit village italien perdu au cœur des montagnes de San Catello dans les années 1930. 


Mon Avis


En premier lieu, je tiens à remercier les membres de l'équipe Babelio pour leur opération Masse Critique, les éditions de l'Aube et Philippe Carrese pour m'avoir fait découvrir cet ouvrage.

Avant cette lecture, je ne connaissais ni l'auteur, ni la maison d'édition et je les découvre avec un réel plaisir, car ce livre a été une pure merveille. On y suit les personnages de Volturno et Marzio Belonore, Ofelia et Charles Ceseran. J'ai lu ce tome isolément et c'est une fois finie que je me suis rendue compte qu'en fait il y avait un premier tome ... Le fait de ne pas l'avoir lu n'a rien bouleversé à ma lecture et je n'ai pas eu l'impression de passer à côté de ma lecture. J'ai adoré cette histoire ; j'ai voyagé avec les personnages et j'ai ressenti une foule de sentiments pour eux. 

Toute l'action ne se passe pas à San Catello ; selon les personnages, on change d'endroit. On va à New-York, à Marseille, à Rome et à San Catello. Chaque personnage est unique et a un passé qui lui est propre. D'une manière ou d'une autre, ils sont liés entre eux et j'ai adoré les suivre de chapitre en chapitre. 

Notamment, Ofelia pour qui j'ai eu énormément d'empathie ; au contraire de Michele et son père. Je les ai détestés ! Au début, j'ai eu un peu de pitié pour le père mais les événements m'ont fait changer d'opinions. Sur le dénouement, j'ai eu du mal à m'arrêter ; toutes les histoires se lient et deviennent une histoire. Le point culminant où tous les destins se mêlent. J'ai été émue et triste à la fois de savoir la vérité. Je n'avais rien soupçonné du tout ! Une véritable belle surprise ; un cadeau de l'auteur. 

De plus, j'ai adoré le background ; on découvre les années 1930 et surtout la montée des extrémismes en Europe et notamment le fascisme en Italie. C'est un pan de l'histoire que je ne connais que trop peu, ne connaissant surtout que l'entre-deux guerre en France. Toutefois, sans prendre de la place dans l'intrigue, il nous est décrit fugacement la montée du fascisme et surtout il est décrit brièvement le personnage du Duce, Mussolini. L'auteur ne donne pas son opinion sur le mouvement, il ne reste qu'un contexte de l'histoire.

J'ai tellement été subjuguée par l'histoire, qu'une fois commencée, je n'ai plus su m'arrêter. Et à peine l'eus-je terminé, j'ai cherché la bibliographie de l'auteur et j'ai appris que ce tome-ci était la second tome de cette fresque. Toutefois, cela ne m'a pas empêché de comprendre l'histoire et les personnages. Pour moi, c'est une très très bonne découverte et je viens de m'acheter le premier tome de la fresque. 

1 commentaire:

  1. Attention, c'est mieux de lire la première partie : Virtuoso ostinante, tout aussi magnifique !

    RépondreSupprimer