lundi 24 août 2015

[ Akira, Intégrale 14 tomes de Katsuhiro Otomo ]



Auteur : Katsuhiro Otomo
Genre : manga, seinen
Edition Glénat
Année 1991
Mon avis

Pour ces vacances d'été, je m'étais fixée l'objectif de lire les 14 tomes de l'édition intégrale en couleur de la série Akira. On me l'avait présenté comme un classique à lire absolument. Mes dernières expériences de manga sont des thrillers, je m'essaie avec Akira aux seinen d'anticipation. 

Dans un futur, Tokyo n'est plus et néo-Tokyo, ville futuriste dans un monde apocalyptique, où une bande de motards menée par Tetsuo et Kaneda fait des courses poursuite dans la ville. L'histoire s'ouvre sur l'histoire entre Tetsuo et Kaneda, deux amis de longue date. Ils sont amis mais comme tout ami, ils se disputent et ont des rivalités. 

Puis, Tetsuo acquiert des pouvoirs et là, petit dernier de la bande, il va essayer de faire ses preuves... Plus on avance dans m'histoire et plus les cercles s'agrandissent : on part de la bande de potes et on finit par tomber dans les hautes sphères politiques tokyoïtes et américaines. 

L'histoire ressemble alors à une spirale qui se détend et se détend ; on a les mêmes personnages principaux et on se pose des questions quant à leur devenir et sur le camp qu'ils vont choisir. Pas de manichéisme ici, les personnages sont ambigus, ni bons ni méchants, ce sont leurs actes à tel ou tel moment de l'histoire qui montrent leurs valeurs. 

Pendant toute l'histoire, je me suis demandée comment elle pouvait finir. Tokyo par totalement en vrille et surtout, le personnage d'Akira n'est pas tel que je m'y attendais. Je pensais qu'à tout moment, il allait faire un truc de dingue... J'ai littéralement dévoré les tomes ; à chaque fin de tome, je voulais lire le suivant. L'histoire va à 200 à l'heure ; tout va très vite du début jusqu'à la fin. Après la lecture, je comprends comment et pourquoi Akira est classé comme un chef d'oeuvre. J'ai adoré me plonger dans l'amitié de Tetsuo et Kaneda en décortiquant la moindre de leurs émotions. 

En bref, j'ai adoré la totalité de cette histoire ; je pense que la chose qui m'a le plus frustrée est la fin ! C'est une fin totalement ouverte dont on peut imaginer plusieurs suites possibles. Peut-être même cette fin invité à la relecture comme un cycle sans fin où les mêmes événements conduisent au dénouement et ainsi de suite... Je ne peux que le recommander à tous fans du genre car Akira tient largement ses promesses. 

PS : le 14ème tome est un art-book magnifique avec des illustrations faites par l'auteur lui-même. J'ai adoré les dessins et l'impact qu'ils ont sur l'histoire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire