jeudi 4 août 2016

[ Les perles noires de Jackie O. de Stéphane Carlier ]

Auteur : Stéphane Carlier
Genre : contemporain, humour
Editions Le cherche Midi
Parution le 12 mai 2016
416 pages

Le booktrailer 

Mon avis


Découvert un peu par hasard, je dois dire que cette lecture est rafraîchissante ! On y suit les aventures d’une femme de ménage, Gaby, qui découvre un peu par hasard le code du coffre-fort de son employeur Mr Zuckerman.

Loin d’être le récit d’un larcin, c’est surtout l’histoire de personnages plus particuliers les uns que les autres. En tant que lecteurs, ces personnages nous apparaissent très clairement. On n’a aucun mal à les identifier et à identifier leurs personnalités. Si vous cherchez un livre réflexo-introspectif, ici on est sur un récit complètement rafraîchissant. C’est à lire sans se prendre la tête. Une fois commencé, il est difficile de reposer le livre tellement les quiproquos s’enchainent. Les personnages participant à ce larcin ne sont pas entraînés, ne sont pas des professionnels du crime et forcément il y a quelques couacs, et même beaucoup de couacs et nous, on en rigole !

J’aurais un petit reproche sur la fin car j’ai trouvé que les choses s’amélioraient trop rapidement. Mais tout le reste de la lecture m’a tellement fait rire que ce petit reproche n’est rien !

En bref, ce roman est une très bonne lecture estivale, c’est bourré d’humour et les actions s’enchaînent aussi rapidement que les pages ! D’une certaine façon, on éprouve beaucoup de pitié pour les personnages tout en éprouvant un certain attachement pour eux. Le seul personnage antipathique est David, le filleul de M. Zuckerman ; il est décrit certes comme un beau gosse mais tellement froid et calculateur qu’on ne peut que se réjouir de ce qui arrive à la fin du roman (les bons sont récompensés et les mauvais punis). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire