samedi 6 août 2016

[ Une vie à t'attendre d'Alia Cardyn ]

Auteur : Alia Cardyn
Genre : contemporain
Editions Charleston
Parution en juin 2016
272 pages

Résumé


Du jour au lendemain, les parents de Rose, 6 ans au début de l’histoire, disparaissent. Une fois adulte, Rose se pose toujours des questions sur cette disparition et tente de trouver les réponses à ses questions.
Mon avis

L’histoire commence en 1995, tout comme la narration qui suit le personnage de Rose de son enfance lors de la disparition de ses parents à son présent, en 2017 où elle apprend à vivre sans eux et surtout, où elle apprend à vivre avec ses incertitudes : ses parents l'ont-ils abandonné ou s'est- il passé quelque chose d'atroce cette nuit-là ? 

Rose grandit devant nous, de petite fille, elle devient femme. Au début du roman, elle se sépare de son copain et part à Bali, chez un de ses amis qu'elle a rencontré lors de ses années à l'orphelinat. Dans l’avion, elle reçoit une enveloppe d’un inconnu,cet événement va la mener sur les traces de ses parents. 

J’avoue n’avoir pas été aussi intriguée que cela pour la disparition des parents de Rose, il faut dire que toute l’intrigue autour de cette disparition ne prend de l’ampleur que dans la seconde partie de l’histoire, la première partie se concentrant sur la personnalité de Rose. Toutefois, Rose est un personnage attachant et on espère très rapidement qu’elle passe au-dessus de ses problèmes de confiance pour rencontrer quelqu'un.

C’est d’ailleurs à cause de Rose que nous nous intéressons progressivement à cette disparition ; elle y accorde de l’importance et de fait, nous emmenant avec elle dans sa quête de la vérité. Mes passages préférés se situent dans la troisième partie où l’on a des extraits du journal intime de sa mère. On découvre un personnage totalement différent de ce qui nous a été présenté brièvement dans la première partie à travers le portrait brossé rapidement par le commissaire chargé de l’affaire. On ne peut qu’apprécier le fait que plusieurs narrateurs se succèdent pour apporter des précisions sur tel ou tel personnage ; on en découvre davantage que si Rose était l’unique narratrice.

En bref, j’ai bien aimé l’histoire mais je ne me suis pas attachée à l’intrigue ; la vie de Rose est émouvante, autant que ses blessures liées à son passé. Le style d’Alia Cardyn permet une lecture fluide et agréable, parfait pour ne pas se prendre la tête. Toutefois, ce n’est pas un coup de cœur ni un livre que je retiendrais, l’ensemble étant trop … convenu. Je retiens la fin de l’intrigue qui a su me surprendre et qui rattrape les défauts relevés plus haut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire