jeudi 16 mars 2017

[ Amants infidèles de Jackie Collins ]

Auteur : Jackie Collins
Genre : contemporain, littérature américaine
Editions Charleston
Coll. Diva
Paru en février 2017
512 pages


Résumé


Cameron Paradise est coach à Los Angeles et attend le moment où elle pourra ouvrir son propre centre sportif. Elle rencontre Don Verona, une célébrité du petit écran dont elle assure l'entraînement. Ce dernier est le meilleur ami de Ryan et quand Cameron croise les beaux yeux de Ryan rien ne va plus ! Tous deux sont attirés l'un vers l'autre ... mais Ryan est marié !
Mon avis

L'an dernier, j'ai eu l'occasion de lire Scandaleux héritage, un autre roman de Jackie Collins. Je n'avais pas beaucoup aimé le roman ; j'avais été vite agacée par les personnages principaux, qui étaient certes sulfureux mais qui étaient surtout très superficiels... J'avais entendu parler en bien de l'auteur - Jackie Collins - et je n'ai pas voulu m'arrêter sur cette première lecture bien fade !

Dans ce roman-ci, nous découvrons les facettes d'Hollywood à travers de multiples personnages principaux. D'abord, il y Cameron Paradise, coach sportif qui a fui Hawaï et un ex-mari violent. Elle fait la recontre de Don Verona, célébrité d'une émission de petit écran et meilleur ami de Ryan, réalisateur de films indépendants et marié Mandy, la fille du réalisateur / producteur de blockbuster, Hamilton Heckerling. Ce producteur vient tout juste de se marier avec une jeune femme russe, Pola, d'une vingtaine d'années, très jolie mais surtout, très mystérieuse ... Les personnages sont très divers et pourtant, par plusieurs aspects, ils se ressemblent. Ils résonnent en écho l'un à l'autre. Leurs décisions impactent la vie les uns des autres ...

Quand j'ai lu le titre puis la quatrième de couverture, je m'attendais à un roman sur l'infidélité mais en fait, si l'infidélité est le motif principal, les personnages ne sont pas infidèles pour autant. Malheureux en amour, ils y pensent, se posent des questions mais l'infidélité telle que décrite par Jackie Collins n'est pas que sentimentale ou charnelle, elle prend d'autres formes que je vous laisse découvrir si le cœur vous dit de lire le roman. 

En dehors de cela, j'ai lu ce roman d'une traite car je voulais en savoir un peu plus sur le personnage d'Anya. Au premier abord, elle n'a rien à voir avec les autres personnages. Mais au fur et à mesure de l'histoire, les fils se déplient et on commence à comprendre où sont et quels sont les liens qui les relient. La fin est assez convenue et ne m'a pas vraiment surprise une fois que j'ai compris les mécanismes de narration employés par l'auteur. 

En bref, j'ai préféré ce roman à Scandaleux héritage. J'ai trouvé les personnages beaucoup moins superficiels et leurs relations plus complexes. Je regrette que la quatrième de couverture nous parle d'un meurtre passionnel car je pensais le trouver dans les premières pages du roman ; or, il n'intervient que dans les dix dernières pages. J'ai apprécié l'évolution des personnages comme Cameron, Ryan et Don Verona. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire