jeudi 6 avril 2017

[ Les yeux de Léon de Jo Ann Von Haff ]

Auteur : Jo Ann Von Haff
Genre : romance, érotique
Editions Hachette
Coll. Black Moon Romance
Paru le 14 février 2017

Résumé 


Presque tous les jours, Anaëlle croise Léon au super-marché. Le jour où elle se fait virer, un lien se crée entre les deux...

Mon avis

Anaëlle travaille dans le supermarché où Léon se rend quasiment chaque jour pour faire ses courses. Connu comme le Monsieur Joyeux du voisinage, Anaëlle envie sa bonne humeur. Le jour où elle se fait renvoyer de son boulot, pleurant sur un trottoir, c'est Léon qui va la réconforter. Une connexion se lie alors entre les deux personnages. 

Dans ce récit, on s'intéresse particulièrement au personnage d'Anaëlle, personnage principal brisé par la vie. Elle a une très basse estime d'elle-même et s'est installé dans une routine grisâtre boulot-dodo que la perte de son emploi va remettre en question. En tant que lecteur, on assiste à sa métamorphose. Jusqu'alors, elle subissait sa vie, ne faisait rien pour l'améliorer ou la rendre plus supportable. Sa rencontre avec Léon lui permet de voir la vie différemment et la bonne humeur du jeune homme la fait avancer, il apporte du soleil dans sa vie. 

Leur relation est particulièrement belle et Anaëlle est un personnage touchant. Elle est fragile, seule et ce qui nous intéresse dans ce roman est la façon dont elle va évoluer. Au fur et à mesure du roman, le personnage de Léon se découvre. On apprend de plus en plus de choses sur lui et petit à petit, il dévoile ses blessures et ses failles à une Anaëlle qui ne pensait pas qu''il en ait. 

En bref, ce roman m'a surprise par l'authenticité des personnages principaux et par la beauté de leur relation. Ils ont chacun des failles plus ou moins profondes et savent plus ou moins les cacher selon leur personnalité. J'ai particulièrement été touchée par le personnage d'Anaëlle et de l’honnêteté qui s'en dégage. C'est un roman à découvrir si vous aimez les romans qui s'attachent aux émotions et aux fêlures des personnages. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire