lundi 3 avril 2017

[ Un bruit étrange et beau de Zep ]

Auteur : Zep
Genre : bande dessinée
Editions Rue de Sèvres
Paru le 5 octobre 2016
84 pages

Mon avis



Une histoire d'hommes de Zep m'avait bouleversé. L'auteur- illustrateur avait choisi d'explorer l'amitié et le temps passé dans une vie, entre regrets et remords. Dans ce nouvel ouvrage, Zep explore à nouveau des thèmes beaucoup plus sérieux tels que la solitude, la vie, l'amour et la mort. 

C'est l'histoire de William, un moine qui a choisi de vivre reclus dans le monastère il y a vint-cinq ans de cela. A la mort d'un membre de sa famille, il se rend à Paris pour la lecture du testament de sa tante Elise. Dans le train qui l'amène à la capitale, assis en face de lui, une jeune femme. Il la contemple et finalement celle-ci s'adresse à lui. Un lien se crée entre les deux.

Habitué au silence monacal, son retour en ville sera pour lui une redécouverte de la vie et des mots. Il retrouve les personnes de sa famille qu'il a mis de côté pendant ces vingt années passées au monastère. Le récit s'ouvre sur une narration interne à William. Il ne parle pas, nous sommes dans ses pensées et dans ses doutes : il doute d'être vivant. Très rapidement, grâce aux pensées dévoilées du moine, un lien se crée avec le lecteur. William, alias Don Marcus, est touchant par son solitude, par son silence et par sa manière très contemplative d'observer le monde, son monde. 

Lorsqu'il rencontre la jeune femme, il se sent un peu dépassé par la ville, par le rapport entre les humains. Cette dernière est pleine de vie alors qu'elle se sait condamner par la maladie... En se donnant à Dieu des années plus tôt en quête d'une vie, il s'est isolé de la société vivant en marge et appliquant des principes rigoureux tous les jours. Il en a oublié ce que c'était de faire partie de la société. Zep s'interroge dans cette bande dessinée sur les rapports entre humains certes, mais il s'interroge surtout sur le rapport à Dieu et sur les motivations qui peuvent pousser un homme à donner sa vie à une entité divine. Tout est remis en question lui qui est en vie mais qui doute de l'être vraiment avec celle qui est pleine d'entrain, de vie et de projet alors qu'elle va bientôt mourir. Deux êtres touchants dont la rencontre est inespérée... 

En bref, encore une fois, Zep a su toucher ma corde sensible avec son ouvrage méta-philosophique. Il montre l'ampleur de son talent avec un récit intelligent, une utilisation savante des couleurs et des personnages qui prennent vie sous nos yeux grâce à la palette d'émotions qui nous est présentée. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire