samedi 1 juillet 2017

Sélection estivale : Que lire cet été ?



Un roman rafraîchissant
Les gentilles filles vont au paradis et les autres là où elles veulent d’Elie Grimes (Préludes éditions,2017

SynopsisZoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton. Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…

----------> Mon avis lecture 

Une saga familiale
Les filles de l’été de Mary Alice Monroe (éditions Charleston, 2017


SynopsisLa villa historique de Sea Breeze est la demeure ancestrale de Marietta Muir. Jadis, ses petites-filles adoraient venir y passer leurs vacances. Mais Mamaw craint qu'une fois qu'elle aura quitté ce monde, les liens entre elles ne s'effritent. Le sang de leur ancêtre, un capitaine pirate, coule dans les veines des trois petites-filles. Alors Marietta décide de jeter comme une bouteille à la mer une subtile promesse de butin pour les appâter et les inciter à revenir. Pendant des années, Carson Muir a erré, sans jamais vraiment s'installer, certaine d'une seule chose : qu'une vie loin de l'océan est une vie vécue à moitié. Perdue, sans le sou, elle quitte la Californie et arrive la première à Sea Breeze, se demandant à quel moment les choses ont pu si mal tourner… jusqu'à ce que l'océan lui envoie son petit miracle. Le lien étonnant qu'elle entretient avec un dauphin l'aidera-t-il à renouer avec ses sœurs et à affronter les souvenirs obsédants du passé ?



Un roman drôlissime
Ma vie (pas si) parfaite de Sophie Kinsella (éditions Belfond, 2017

SynopsisLa vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd'hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub... Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu'elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix. Mais ce que Katie ignorait, c'est qu'à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne. Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d'elle ? Katie va faire de la ferme familiale l'endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. 

---------> Mon avis Lecture 

Un roman poétique
Songe à la douceur de Clémentine Beauvais (Editions Sarbacane, 2016

SynopsisQuand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?

Une bande dessinée familiale
Les beaux étés de Zidrou & Jordi Lafebvre (Dargaud éditions, 2016

SynopsisAoût 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de "beaux étés" ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l'étape pique-nique... Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l'aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l'essentiel. Cap au sud !

Une bande dessinée feel good
Le jour où le bus est reparti sans elle de Marko & Béka (Bamboo éditions, 2016

SynopsisLe jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

----------> Mon avis lecture 

Un roman sur la nostalgie d’un été
Le premier été d’Anne Percin (Editions Actes Sud coll. Babel,2014

SynopsisDeux sœurs, Catherine et Angélique se retrouvent en Haute-Saône pour vider la maison de leurs grands-parents, tous deux décédés. Catherine raconte, trente ans plus tard, à sa sœur aînée un été qu'elle a vécu dans cette maison et dont elle n'a jamais rien dit.

----------> Mon avis Lecture

Un manga gourmand
Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi (Casterman éditions, 2016

SynopsisIl travaille dans le commerce, mais ce n'est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c'est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires... Cet homme, c'est le gourmet solitaire. Au gré de ses déplacements et de ses envies, il fait de chaque repas une expérience unique, qui ravive en lui des souvenirs enfouis, donne naissance à des pensées neuves, ou suscite de furtives rencontres.

-----------> Mon avis Lecture

Un manga à lire en randonnée
Le sommet des Dieux (5 tomes) de Jirô Taniguchi (Kana éditions, 2004

Synopsis : Quand les hommes font face à la nature, c'est d'abord eux qu'ils affrontent. Qui mieux que Jirô Taniguchi pourrait nous le faire comprendre? À travers le regard et les souvenirs du héros-photographe Fukamachi Makoto, le lecteur pénètre dans un monde à part où cohabitent la dure loi de la montagne et la folle passion des hommes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire