mercredi 4 octobre 2017

[ Les filles de l'été de Mary-Alice Monroe ]

Auteur : Mary-Alice Monroe
Genre : contemporain, littérature américaine
Editions Charleston
Paru en février 2017
512 pages

Résumé

La villa historique de Sea Breeze est la demeure ancestrale de Marietta Muir. Jadis, ses petites-filles adoraient venir y passer leurs vacances. Mais Mamaw craint qu'une fois qu'elle aura quitté ce monde, les liens entre elles ne s'effritent. Le sang de leur ancêtre, un capitaine pirate, coule dans les veines des trois petites-filles. Alors elle décide de jeter comme une bouteille à la mer une subtile promesse de butin pour les appâter et les inciter à revenir. 
Mon avis

J'ai découvert ce roman au mois d'août ; j'avais alors cruellement envie de me plonger dans un roman feel good. Vous savez ces romans qu'on quitte avec le sourire et qui nous font passer un bon moment de lecture. Avec ce roman, j'ai visé tout juste ! Il était idéal pour le moment cocooning espéré. 

Dans ce roman, on rencontre cinq personnages d'une même famille : trois demi-soeurs, une grand-mère et un petit-fils. Marietta, la grand-mère, veut réunir une dernière fois ses petites filles afin que ces dernières créent un lien distendu par le temps et des vies bien différentes. Carlson est sans le sou sur la côte californienne, elle est la première à revenir auprès de sa grand-mère. Elle voit cet appel comme une seconde chance, une chance de rebondir. Dora sort d'un mariage malheureux et est la mère d'un petit garçon atteint d'un syndrome autistique, Noah. Harper, elle, est la petite dernière de la famille et a été élevée par sa mère, éditrice anglaise à succès froide et aimant commander les choix de sa fille. Cet été est aussi l'occasion pour ces jeunes femmes de réfléchir à leur vie et ce qu'elles veulent en faire ... 

Dans ce roman, même si les trois sœurs sont présentes et nous sont présentées, le personnage central est surtout Carlson. Les deux sœurs voient leur vie changer également mais la narration se concentre sur sa rencontre avec un dauphin et tous les changements que cette rencontre vont provoquer. La jeune femme est un personnage extrêmement intéressant. La vie ne l'a pas épargnée et cet été lui permet de faire le point sur sa vie et ses envies. 

Mary-Alice Monroe, avec ce roman, a réussi à me convaincre. En un tome, elle nous raconte une belle histoire de famille qui le temps d'un été tisse des liens très forts, qui étaient préalablement usés par le temps et la distance. IL est difficile de ne pas s'attacher aux membres de cette famille. L'auteur arrive à rendre ces êtres de papiers vivants. On s'attache à eux, on rit avec eux et on pleure avec eux. 

Avec Les Filles de l'été, j'ai vécu mille émotions qui ont transformé cette lecture feel-good en véritable coup de cœur !  J'ai adoré me plonger dans l'histoire de Carlson même si je regrette le fait qu'on n'en sache pas plus sur ses sœurs. J'ai été tiraillée entre le fait de vouloir connaître la fin de l'histoire et le fin de ne pas vouloir quitter les personnages. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ce plaisir dans la lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire