lundi 6 novembre 2017

[ Sex-toys et bulles de savon de Mily Black ]

Auteur : Mily Black
Genre : romance, littérature française
Editions Diva Romance
Paru en mai 2017
224 pages

Résumé 


Fanny a tout plaqué pour ouvrir cette boutique. Tout, c'est sa vie, son job d'ingénieur dans une entreprise de cosmétique, et le salaire qui va avec. Pourquoi ? Pour vendre des produits de beauté bio et… des sextoys...
Mon avis


Il y a quelques temps vous avez pu voir l’avis de lecture de ma sœur sur Petits dérapages et autres imprévus, on poursuit toutes deux nos lectures des romans de Mily Black avec son tout dernier paru en grand format, Sex-toys et Bulles de savon.

Fanny, jeune trentenaire, a plaqué son job d’ingénieur pour ouvrir une boutique dédiée au bien-être. Elle y vend certes des savons et autres produits cosmétiques, mais elle y vend également des produits beaucoup moins ordinaires : des sex-toys. Elle a une vision très claire de la vie qui est un vrai message féministe qui m’a de suite plu : une femme n’a pas besoin d’un homme pour prendre soin d’elle. Cela peut paraître assez futile mais loin en est l’idée ! En effet, Fanny a été renvoyé du domicile familial après avoir découvert que sa mère était battue par son beau-père, lui un homme qui lui paraissait pourtant très doux et amoureux. Devenue adulte, elle en veut à sa mère d’avoir laissé un homme s’immiscer dans leur relation. Sa rencontre dans sa boutique avec une jeune femme maltraitée également va révulser Fanny autant que cela va la pousser à réagir - surtout qu’elle se rend compte que tout le monde est au courant mais que personne n’a l’air de bouger le doigt pour cette femme. Cela va sonner comme un écho en elle ! Voilà pour le côté sérieux de l’histoire.

Puis de l’autre côté, il y a tout un pan de l’histoire qui se trouve être beaucoup moins grave et plus romantique avec un personnage masculin, Edouard, qui ferait tomber en pâmoison beaucoup de femmes s’il existait dans la “vraie vie”. Policier dans la vie, sa mère - Madame Lobarde - l’envoie souvent voir Fanny car en désapprobation la plus totale pour la boutique de la jeune femme et par ses méthodes de communication. Aux yeux de Fanny, Edouard devient rapidement le Sergent Sexy mais difficile d’oublier que certains hommes sont violents et même si elle est attirée par le beau policier, elle refuse de vivre une histoire d’amour.

Personnellement, j’ai adoré ce roman qui m’a fait rire du fait des quiproquos et des dialogues à bâtons rompus entre Madame Lobarde et Fanny mais qui m’a également ému du fait du thème très grave et trop actuel qui est abordé. Par ailleurs, l’amourette qui va naître entre l’auto-entrepreneuse et le policier et certaines de ses réactions m’ont beaucoup frustrées, même si je comprend parfaitement ses réactions. Elles sont dans la logique de sa personnalité et de son histoire. Au demeurant, Fanny est un personnage féminin comme on n’en voit pas assez souvent. Elle est indépendante et intelligente. Elle ne réfléchit pas en fonction des autres mais en fonction de ce qu’elle est vraiment. Sa sexualité libérée et épanouie nous change des greluches niaises et sans cerveaux à la Cinquante Nuances de Grey.

En bref, l’auteur, Mily Black, nous livre ici une très belle romance à la française, nous présentant des personnages forts et indépendants. Elle contrebalance le ton léger de la romance et l’humour présent avec un thème qui prête moins à sourire, les violences conjugales. Toutefois, elle aborde ce thème avec énormément de pudeur et d’intelligence. Avec ce roman, Mily Black nous fait autant rire que réfléchir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire