samedi 2 décembre 2017

[ Corps impatients d'Emma M. Green ]

Auteur : Emma M. Green
Genre : chick-lit, new adult, romance, érotique
Editions Addictives
Coll. New Adult
Paru en novembre 2016
500 pages

Résumé 


Thelma décide d'échapper à un destin médiocre en entrant à 21 ans à la prestigieuse université de Columbia à New York. Se tenant loin des hommes, des loisirs et des sorties, elle met toute son énergie dans la réussite de ses études. Pourtant, sa rencontre avec Finn McNeil, le séduisant professeur de littérature, met à mal sa ligne de conduite.
Mon avis


Lors de la parution de ce roman, j’ai pu voir sur les réseaux sociaux un engouement autour du premier tome et de l’auteur. Ne connaissant pas l’auteur ni la maison d’édition, je me suis jetée à l’eau avec ce premier tome dont le résumé présenté sur la quatrième de couverture me mettait l’eau à la bouche.

Cet article va être très court car je n’ai pas tellement aimé cette lecture et je lui ai trouvé pas mal de défauts … Emma Green présente dans ce roman Thelma et Finn. Thelma est une jeune boursière de Columbia où elle suit un double cursus en économie et littérature. Tout droit venue du Queens, issue d’une famille qu’on peut qualifier de défavorisée, et en prise avec sa mère alcoolique, elle est très attachée à ses petits frères - tous de pères différents - et, elle fait tout pour eux quitte à se passer de vie privée pour s’occuper d’eux et réussir ses études. De caractère indépendante, elle a du mal à laisser entrer quelqu’un dans sa vie. Finn, lui, est un écrivain à succès qui enseigne la littérature aux étudiants de Columbia. Célibataire, il a une réputation de tombeur et un cercle d’étudiantes énamourées s’est formé autour de lui. Lui aussi est un rebelle, il n’hésite pas à enfreindre les règles de l’Université pour assurer son indépendance et/ou avoir ce qu’il veut.

Ce roman a tout les ingrédients d’une romance et il aurait pu être original si tous les travers de la romance n’étaient pas là non plus ! La trame de base n’est pas mauvaise mais l’auteur a fait une surenchère d'événements et de drames. Tout va très - trop - vite entre les deux personnages principaux et même s’ils connaissent quelques drames, on sait d’emblée qu’ils vont quand même se remettre ensemble… Finalement, on se lasse assez vite.

Aussi, je regrette que l’histoire de Thelma, sa passion pour l’écriture ou même la signification de ses tatouages ne soient pas expliquées. Ces éléments arrivent dans l’histoire, on se dit qu’ils sont importants. On veut en savoir davantage sur eux mais non, à la fin du roman, on n’en sait pas plus ! De même qu’on ne connaît que très peu Finn McNeil. A plusieurs reprises, des piques d’intérêt sont distillées et on se dit que son passé et ses blessures vont être traités à un moment donné … mais non, on attend en vain !

Bref, je suis sortie déçue de ce roman. Je ne l’ai pas trouvé particulièrement bien écrit et les personnages ne m’ont pas paru crédibles du fait du manque d’explications autour de leurs personnalités, de leurs failles comme de leurs forces. Je ne sais pas si je lirais d’autres romans de l’auteur. Toutefois, je n’ai vu passer sur la blogo ou les réseaux sociaux que des avis positifs sur ce roman, alors à vous de vous faire votre avis de lecture ;)

Edit : on me dit qu’Emma M. Green est le pseudonyme de deux auteurs réunis pour écrire des romans de new adult.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire