mardi 12 juin 2018

[ Et si l'amour c'était aimer ? de Fabcaro ]

Auteur : Fabcaro
Genre : bande dessinée, humour
Editions 6 pieds sous terre
Coll. Monotrème
Paru en 2017
56 pages

Mon avis



Dans un premier temps, assez réticente, j’ai attendu avant de commencer la dernière bande dessinée – avant-dernière, il vient de faire paraître Moins qu’hier. Il faut dire que cette couverture très vintage, pour ne pas dire vieillotte, y est pour beaucoup. Pourtant, je garde un excellent souvenir de mes précédentes lectures et découvertes de l’auteur, notamment l’excellent Zai Zai Zai Zai

Finalement, j’ai surpassé mes appréhensions pour découvrir une bande dessinée complètement décalée et caustique abordant les thèmes de l’infidélité, de l’amour et de la vie de couple.

Revisitant l’antique roman photo des années 1980, il nous fait rire car il a le don de prendre une situation ou une conversation ordinaire et d’en faire une scène d’une rare absurdité. Il a un regard assez corrosif sur la vacuité de la vie qu’il avait déjà utilisé pour dépeindre à l’extrême la société de consommation dans laquelle nous vivons. Ici, il reprend la vie quotidienne d’un couple bien brushé pour décaper leur train-train.

Ainsi, au premier abord, je ne comptais pas forcément lire cette bande dessinée à cause de la couverture roman photo qui n’est pas sans rappeler les couvertures des romans à l’eau de rose des éditions Harlequin (ceux publiés dans les années 80 notamment) et du titre bien niais à souhait. Mais finalement, je suis heureuse d’avoir surmonté cela et de m’être finalement plongée dans Et si l’amour c’était aimer ?

En bref, Fabcaro signe ici une nouvelle bande dessinée hilarante qui le fait rester dans mon top des auteurs BD du moment à suivre. On aime son absurdité et les dialogues à bâtons rompus dont on est témoin qui nous font bien rire…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire