dimanche 18 mars 2012

[ Orgueil et Préjugés de Jane Austen ]


Résumé de la quatrième de couverture : 


Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l'arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine. Le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d'Elizabeth ?
Les sœurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane ? Tissé de nombreuses péripéties cocasses et cruelles, Orgueil et Préjugés s'achèvera-t-il par le happy end tant attendu ?
Du Journal de Bridget Jones à Orgueil et Préjugés et Zombies, en passant par l'adaptation bollywoodienne Bride and Prejudice, le chef-d’œuvre de Jane Austen a inspiré des séries romanesques, des films, des bandes dessinées, et demeure près de deux siècles après sa parution, l'un des romans anglais les plus lus dans le monde.


Mon avis
        
Ayant lu Jane Eyre et ayant aimé, je continue dans ma lignée en lisant ce grand roman anglais qui a pourtant été comparé à une porcherie.
C'est un roman que l'on pourrait qualifier de "sentimental" qui date du tout début XIXe (1813). Il est divisé en trois grandes parties qui sont elles-mêmes divisées en une multitude plus petits chapitres. 
        
J'ai aimé ce livre par beaucoup d'aspects que je vais essayer de reprendre dans cet avis. Commençons par les thèmes principaux qui comme indiqués par le titre de l’œuvre tournent autour des vices et reproches que l'auteure a envers la société de son époque. D'abord, il y a donc la vanité et la condescendance de certains personnages (comme la mère Bennet et Miss Bingley) mais il y a aussi les écarts sociales entre les familles, l'éducation des jeunes filles, les règles en société, la bienséance et pour finir le mariage qui est la préoccupation première de la mère d'Elizabeth. Par ces thèmes, j'ai bien senti que l'époque n'était pas la même, que la société n'attend alors pas la même chose des jeunes filles. Il s'agit effectivement de faire son entrée dans le beau monde, rencontrer beaucoup de connaissances, se faire inviter, trouver un jeune homme de bonne étiquette et se marier avec. Elizabeth rompt avec toute cette tradition. Elle n'est pas soumise et n'a pas peur d'exprimer ses idées sans détour au contraire de certains personnages, hypocrites et "trop sur la retenue". Du coup, c'est pour cela que je me suis attachée au personnage principal. Ce qui a aidé aussi est le fait qu'elle soit le seul personnage féminin à ne pas être décrite grossièrement, je pense même qu'à ce niveau, les autres personnages sont clairement des caricatures dont chacun des défauts est exagéré à l’extrême. On est bien loin de la sublime relation amoureuse entre deux des personnages et aussi, le sublime de caractère de Jane et d'Elizabeth (Jane est la moins caricaturée des sœurs de "Lizzy").

Au début considéré comme personnage antipathique et orgueilleux, M. Fitzwilliam Darcy change sous nos yeux sans qu'on s'en rende vraiment compte (même si on s'est attaché à lui, parce que c'est M. Darcy tout de même). Néanmoins, j'ai hâte de voir les adaptations cinématographiques de ce roman car l'ambiguïté de caractère des deux personnages centraux doit être assez dur à mettre en scène.Donc affaire à suivre en ce qui concerne ce visionnage. 
      
Aussi étonnant que cela puisse paraître, j'ai remarqué un défaut à ma lecture. J'ai aimé tout de livre, je l'ai même dévoré ! Mais la fin m'a laissé un peu perplexe, j'ai trouvé que l'intrigue se finissait abruptement, dans l'urgence et du coup, on n'a pas le temps d'apprécier cette jolie romance qui vient d'éclater entre les deux personnages. En un chapitre, ils se marient, tout le monde pardonne et tout le monde s'aime. Certes, c'est beau, c'est une histoire et il fallait bien une belle fin mais tout est trop vite dit. Sinon, comme je l'ai dit, et je tiens à me répéter sur ce point, j'ai adoré ma lecture. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de découvrir cette œuvre, je vous la conseille au plus haut point !


1 commentaire:

  1. Les classiques ne sont vraiment pas mon genre de prédilection, mais je dois avouer que celui-ci est un des meilleurs que j'ai pu lire :)

    RépondreSupprimer