jeudi 30 août 2012

[ Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand ]


Résumé

Le héros Cyrano de Bergerac est un homme comme les autres : il se bagarre souvent, crie au déshonneur, pratique l'amour courtois ... Car oui, cette pièce est une histoire d'amour ... A vous de découvrir qui est le Cyrano de l'ami Rostand ...



Mon avis

Au début, j'avoue, j'ai eu peur de ne pas du tout adhérer à la lecture car je trouvais qu'il y avait trop de personnages et ainsi, je me perdais dans le "qui disait quoi à qui". Toutefois, j'ai très vite surmonté cette "difficulté" en me laissant porter par les vers et l'histoire de cette pièce. Maintenant, je dois donc être honnête avec vous en vous déclarant très solennellement que cette pièce est un coup de coeur ! Oui ! Pour ceux qui me connaissent, c'est difficile à croire. 

Tout d'abord, rien que le personnage de Cyrano de Bergerac est un phénomène à lui tout seul. Il est complexé par son nez (ce cap, ce roc, cette péninsule) à tel point qu'il croit ne pouvoir qu'en sauver l'honneur en se battant avec les moqueurs et qu'il croit ne pouvoir être aimé en retour. Cet homme est obnubilé par la belle Roxanne, sa cousine, amoureuse, elle, du jeune et beau Christian. Que faire pour conquérir le coeur et les yeux d'une gente dame alors ? 

Cyrano décide d'aider Christian à lui faire la cour ; il lui écrit et souffle tous les mots que ce dernier doit lui déclamer. Forcément, en tant que lecteur, on ne peut qu'éprouver de la sympathie pour ce bonhomme très atypique. Nous, tout ce que nous voulons, c'est qu'il ose enfin avouer à Roxanne sa perfidie, son amour dévorant pour elle ... 
Va-t-elle le savoir ? Aha Suspense ! 

Par ailleurs, j'ai également beaucoup aimé la poésie de la pièce. Les vers de Cyrano sont remplis d'ironie (des fois humoristique), d'émotion, de passion, d'emphase et j'en passe. Cyrano est un lettré, un amoureux des mots même ! Il en use avec autant de talent ( bien sûr j'ai conscience que les mots viennent de l'auteur non du personnage) qu'on ne peut tout simplement pas rester insensibleà ses monologues. 

Revenant sur l'humour dans la pièce, je crois que rire à une pièce qui n'est pas contemporaine ne peut que révéler le génie du dramaturge. Car ce dernier a visé juste en faisant de sa pièce, une pièce hors du temps, c'est à dire qu'elle n'est pas "dépassée" en dépit du temps qui passe et des effets de mode. Car, cette pièce écrite au XIXè siècle garde tout son piquant qui a dû faire sa gloire dans ces années-là. 


Petit retour sur le personnage de Cyrano : il m'a impressionné ... De par ses mots et sa vivacité d'esprit, mais aussi par sa personnalité. Je l'ai trouvé assez double (pas à la Docteur Jekyll et Mister Hyde). Il aime se battre et pourtant il se résigne facilement à l'amour de Roxanne pour Christian. Il l'accepte mal mais propose tout de même son aide à Christian pour faire la cour. Ces deux hommes contractent alors une relation des plus étranges : l'un proposant ses mots et l'autre son physique. Ils créent ainsi un seul homme complet, qui ne peut alors que plaire aux exigences de Roxanne. Tout ça, pour une seule femme hein, le romantisme est bien passé de mode ... 


En bref, cette pièce est vraiment géniale (oui, j'utilise des superlatifs). On y retrouve son compte avec des personnages attachants (quelque fois fatalistes ) et des vers pimpants, accrocheurs, qui ont du peps et qui signifient encore quelque chose à l'heure actuelle. Je ne peux que la conseiller, et à tout le monde ... Récalcitrant de la littérature française comme récalcitrant de la lecture tout court !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire