vendredi 28 décembre 2012

[ (Re) play ! de Jean- Philippe Blondel ]




Résumé 


Benjamin est un adolescent ordinaire : il se sent seul avec ses problèmes et s'y enferme. Cependant, son lycée organise une rencontre avec le célèbre Frank Ménard, journaliste spécialiste du rock. C'est l'occasion pour lui de s'inscrire et de jouer devant son lycée... 


Mon avis


Cent-vingt cinq pages plus tard, je l'ai fini. Ce livre va très vite à lire et est clairement jeunesse de par le ton qu'emploie son auteur. De ce que j'ai pu voir, l'auteur écrit beaucoup de romans jeunesse pour Actes Sud Junior (maison d'édition qui a publié ce livre). 

C'est un livre court qui raconte surtout une histoire d'amitié, celle de Benjamin et de Mathieu. Récit à la première personne, Benjamin nous raconte ce que cette amitié a dû surmonter l'année précédente. Tous les deux amoureux de la même fille, leur amitié et leur entente n'y ont pas survécu. 

A l'occasion de ce concert organisé par le lycée, il est l'heure de se réconcilier et rien de mieux que la musique pour ces deux fans de musique. 
Pour ce groupe, Benjamin va écrire des chansons et il va donc chercher des mots pour illustrer sa peine de coeur vécue l'an passé. 

Personnellement, j'ai assez bien aimé cette lecture. On est loin du coup de coeur mais elle va vite à lire et on rentre facilement dans l'histoire. Les personnages ne sont pas antipathiques. Bien au contraire, on tente de les comprendre et on y parvient aisément. Peut-être un peu trop d'ailleurs ... Les ados, on le sait, ils ont la Terre sur leurs épaules et sont toujours centrés sur eux-mêmes. Ici, c'est également le cas. Benjamin cherche les mots pour décrire ses sentiments, ses émotions et sa vision de l'histoire. Il va entamer le processus de guérison en mettant le mot sur ce qu'il ressent. De cette manière, il réussit à pardonner Mathieu et fait la rencontre de nouvelles personnes. 

Autre point que j'ai bien aimé, c'est la manière dont le professeur- documentaliste est décrit : on est très loin de l'image de la vieille fille (excusez-moi du terme) mal baisée ridée, à lunettes et aigrie. Pour une fois, la dame de CDI est un homme !! Et un homme qui aime le rock et la poésie, un homme sensible qui respecte les élèves. Après je ne sais pas quelle est votre vision du CDI (attention, à ce que vous dites, c'est mon futur métier ^^). Pour l'auteur (et le perso donc), le CDI est un espace à mi-chemin entre le savoir, la détente et le calme et non cet espace bruyant où les élèves y vont pour jouer aux cartes (c'est du vécu ... pas moi jouant aux cartes, mais voir des élèves là et hophophop sortant le jeu de cartes et répondant mal à l'autorité pour qu'on les laisse jouer alors que le jeu est interdit dans les règlements intérieurs des CDI). 

Bref, j'ai bien aimé mais de là, à le conseiller comme indispensable, il y a un monde. Après, il peut très bien vous plaire au point que cela devienne un coup de coeur hein. Chacun ses goûts comme dirait l'autre. 

2 commentaires:

  1. Et toi tu seras quelle genre de documentaliste alors ? Vielle mal baisée ridée (houhou tu y vas fort :p) ou poétique et dans le coup ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHAHA je n'en ai pas la moindre idée ! xD hum... sans doute la mal baisée dans le coup xD Non je sais pas ^^ Aux autres de me le dire =D

      Supprimer