dimanche 13 janvier 2013

[ La ligue des gentlemen extraordinaires, intégral d'Alan Moore et Kevin O'Neill ]

Scénariste Alan Moore
Dessinateur : Kevin O'Neill
Genre : fantastique 
Editions Panini Comics
Parution Janvier 2013
420 pages

Mon avis

Je n'ai pas honte de dire que j'ai découvert les comics après le film ; si à l'époque j'avais aimé le film, la lecture des comics a changé ma perception de l'histoire. Les personnages y sont plus complexes et l'histoire beaucoup plus développée.

Dans cet intégral, on découvre les personnages phares de romans du XIXème siècle. D'abord il y a Wilhelmina, la seule femme du groupe, sa particularité ne nous apparaît pas dans les débuts de l'histoire. Etre une femme dans un groupe d'hommes, il en faut du courage et cette Wilhelmina est beaucoup plus forte qu'il n'y paraît ; c'est sans doute pour cela qu'elle gère d'une main de fer cette ligue. Ensuite il y a Alan Quattermain que l'on apprend à découvrir tout au long des tomes composant cette intégrale et puis, le fameux personnage de Jules Verne, Nemo. Les deux derniers membres du groupe sont l'Homme Invisible, personnage sarcastique emprunté à l'univers de H.G. Wells et docteur Jekyll appartenant à l'univers de Robert Louis Stevenson.

Si Nemo m'a paru le personnage le plus intéressant, mon personnage préféré est le Docteur Jekyll. On ne peut que développer de la compassion pour ce personnage en lutte perpétuelle avec son double Mister Hyde. Par ailleurs, l'idée de cette ligue réunissant ces personnages aussi atypiques et menant des enquêtes au quatre coins du monde est fort plaisante. 

L'histoire se passe à la fin du XIXème dans l'Angleterre victorienne, Alan Moore a créé une véritable ambiance steampunk qui n'est pas pour déplaire. De plus, Alan Moore est un féru de littérature et nous le fait bien voir dans sa ligue car l'histoire pullule de références à la culture littéraire, je retiens par exemple cette superbe référence au roman d'Emile Zola, Nana, ou bien au Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle.

En bref, j'ai beaucoup aimé l'univers créé par Alan Moore - dont je ne peux que vous enjoindre à lire son fameux Watchmen : les gardiens ou son V pour Vendetta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire