samedi 2 mars 2013

[ La route de Cormac McCarthy ]


Auteur : Cormac McCarthy
Genre : science, fiction
Edition de l'olivier
Année 2008
256 pages
Résumé

Dans un univers apocalyptique et recouvert par les cendres, un père et son fils essaie de survivre en suivant une route où Dieu seul sait où elle les mènera. 
Mon avis 

Cela faisait déjà pas mal de temps que je voulais découvrir ce roman. Je ne suis pas déçue d'avoir attendu si longtemps pour le lire. 

Dans ce roman, on suit le voyage d'un père et de son fils dont on ne sait rien. On ne connaît pas les raisons de l'apocalypse et depuis combien de temps elle a eu lieu. Tout ce que l'on sait, c'est ce qu'il se passe sur la route de ces deux personnages.

J'ai très vite plongé dans ce roman même si son écriture est très particulière. Les phrases sont sans ponctuation hormis le point qui délimite les phrases. Des fois courtes, des fois longues. On a un peu de mal à prendre un rythme de lecture. Toutefois, pas de chapitres mais des paragraphes avec des ellipses entre les paragraphes. 

Puis, le ton est brut, pas de sentiments, pas d'émotions. Les discussions entre les deux personnages sont très courtes et on n'apprend pas beaucoup de choses de leurs paroles. Et ça nous fascine. Nous, on veut savoir pourquoi, on veut savoir comment et on veut savoir si ça va s'améliorer. 

On finit la lecture légèrement frustrée mais également très touchée. Nous, on veut de l'espoir, on veut que ça se finisse bien. Émouvant, oui ça l'est. On est tenu en haleine du début jusqu'à la dernière page pour savoir ce qu'ils vont devenir. 

Sur leur chemin, ils croisent quelques personnes mais pas toujours des gentils. D'ailleurs, certains hommes qu'ils croisent ont perdu leur humanité. Rencontrer ces gens pour le petit garçon lui fait se poser des questions sur le bien ou le mal. Et en même temps, on se pose la même question. Cette apocalypse a modifié les comportements des hommes. 

Puis, ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est, en plus du style de l'auteur, l'histoire. Car, effectivement, on découvre une nouvelle version de l'apocalypse ( lecture qui peut rejoindre une lecture en réseau avec Ravage de René Barjavel ou Soleil Vert de Harry Harrison). 

En bref, j'ai eu un gros coup de coeur pour ce roman. J'ai vraiment été captivée par cette histoire qui nous fait réfléchir sur beaucoup de points : le bien ou le mal, comment on agirait lors d'une apocalypse, ou ce que l'apocalypse engendrerait. Sur un barème comportant cinq étoiles, je lui mets cinq étoiles sans hésiter. Une très belle lecture. 

1 commentaire:

  1. C'est marrant j'ai un peu pensé à Walking Dead en lisant ton résumé ^^. Enfin, ça a l'air d’être un livre très intéressant, en tout cas, tu nous le vends bien :)

    RépondreSupprimer