jeudi 14 novembre 2013

[ Souvenirs de l'empire de l'Atome de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse ]


Auteurs : Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse
Genre : bande dessinée, science fiction
Editions Dargaud
Année 2013
142 pages
Mon avis 


A l'origine, je cherchais à lire les BLAST de Manu Larcenet et les Blacksad - du moins le premier tome - de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido. Je me suis égarée dans les rayons et je suis tombée sur cette bande dessinée toute jolie. 
Vous ne le voyez pas sur l'image mais il y a un vrai travail de qualité de la part de la maison d'édition - Dargaud - sur cet album : couverture cartonnée, police soignée ondes en relief, paillettes (sûrement mon côté bling- bling, ne le niez pas, on en a tous un !) et graphisme original et épuré. 

Le personnage que vous voyez sur la couverture est le personnage principal de cette histoire totalement loufoque. J'aime ce qui est étrange, bizarre et ce qui sort de l'ordinaire et ici, je n'ai absolument pas été déçue ! 
Je vous avoue avoir été complètement désarçonnée dans les premières pages. Tout prend son sens vers le milieu de l'histoire. Au tout début, on fait des allers- retours entre les années : on commence en 1964, on voyage jusqu'en 1926, puis en 1958, 1953 et on continue comme ça jusqu'à la fin. 

Outre l'aspect original de cette narration qui m'a perdue - pour mieux me rattraper par la suite - mais surtout qui m'a intéressée, ce sont les dessins. Ils sont vraiment sublimes et ils sont vraiment originaux. Sans forcer au réalisme - et justement c'est le but ! - comme les comics le font (ou d'autres BD mais je trouve que c'est l'exemple plus concret), l'histoire nous est racontée avec une simplicité dans le trait du dessin - attention, simplicité ne veut pas dire que le dessinateur manque de talent ! bien au contraire - mais une complexité dans la construction de la narration. 

On y suit le personnage principal dans une folle aventure où se mêlent voyage spatial, psychanalyse, science- fiction, étoiles, astres, espionnage et planètes lointaines. C'est un mélange fou mais ça ne rend que plus joyeuse cette lecture. De même que, j'ai eu sans cesse des doutes sur les propos du personnage principal : alors, fou ou pas fou ? A vous de le découvrir si vous osez vous lancer dans les aventures de l'empire de l'Atome. Un voyage fou, mais un bon voyage ! Mieux que Paris- New-York !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire