dimanche 5 octobre 2014

[ Sin City 2 : J'ai tué pour elle de Robert Rodriguez et Frank Miller ]


Genre : action
Avec : Jessica Alba, Bruce Willis, Eva Green, Mickey Rourke, Joseph Gordon- Levitt, Josh Brolin, ...
Année 2014



Mon avis 


Cela fait un moment que le premier opus est sorti ; on n'y croyait plus. Mais on la voulait cette suite. Ce second volet de Sin city suit de très près la fin du premier. Les histoires des différents personnages se croisent très bien et on retrouve d'anciens personnages avec plaisir comme Nancy - d'après mon copain, c'est son meilleur rôle - ou Marv'. On en découvre d'autres comme celui interprété par le très talentueux - beau - Joseph Gordon Levitt. 
Robert Rodriguez a rassemblé un casting de grosses têtes, c'est-à-dire un casting d'acteurs connus. On retourne dans la ville des péchés reconnaissable au graphisme sombre et à l'atmosphère qui l'est tout autant. 

Bon, je dois bien avouer que j'ai été déçue par ce deuxième opus. J'avais adoré le un et ce second volet respecte bien l'univers mis en place dans le un. Mais j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs dans le film ; que la violence du premier était là mais n'a pas suffit pour donner du peps à l'histoire. Et pourtant, les mêmes ingrédients sont là et la sauce ne prend pas. 

Par ailleurs, j'ai trouvé que le maquillage de Marv' était irréelle et faisait moins crédible que le maquillage du personnage dans le premier. Je ne cesse de comparer les deux, mais la suite est en deçà. Autre point négatif : je n'aime pas Eva Green. Mais pas du tout. C'est une actrice qui me horripile. Du coup, son rôle m'a énervé et je l'ai trop vu à l'écran dans ce film. Par ailleurs, j'ai trouvé que le film fonçait davantage dans la franchise commerciale que dans l'univers original et marginal du premier Sin City

En bref, j'ai visuellement été moins étonnée que dans le premier. C'est un copier/ coller du style remarquable du premier. J'ai été déçue et ai trouvé qu'il y avait des longueurs. Il y a pas mal de clins d’œil au 1 mais j'ai toutefois trouvé qu'on était ici moins dans les péchés que dans la vengeance. La Sin City devient la ville des vengeances. C'est un thème intéressant mais que j'ai trouvé mal exploité ; on est resté dans la superficialité du thème. Le thème n'est pas assez creusé pour en faire un opus aussi remarquable que le premier. Le must aurait été de ne pas choisir Eva Green mais Robert Rodriguez n'est pas le premier à faire cette bêtise (hein Monsieur Burton ?). 

1 commentaire:

  1. Globalement d'accord avec ta critique, excepté pour Eva Green (les goûts et les couleurs de chacun ^^), l'univers graphique est toujours là mais il manque clairement de tout dans ce film, une réalisation moins appliquée, des histoires moins intéressantes et surtout du vice à la Sin City comme tu le dis.

    RépondreSupprimer