mercredi 25 mars 2015

[ Cher inconnu de Berlie Doherty ]


Auteur : Berlie Doherty
Genre : contemporain, jeunesse
Editions Gallimard jeunesse
Coll. Scripto
Année 2002
256 pages

Résumé


La vie est facile et légère pour Chris et Helen. Ils s'aiment. Quand Helen découvre qu'elle est enceinte, elle n'a que seize ans. L'univers bascule. A qui parler, que faut-il faire? Elle entreprend de se confier à cet être qui prend peu à peu possession de sa vie, de son corps. Cet inconnu qu'elle rejette tout d'abord puis qu'elle apprend à accepter. Ses relations avec Chris, avec ses parents, avec ses amis se transforment, ses certitudes sont ébranlées. 


Mon avis


En ce moment au boulot, on réfléchit à une table thématique pour sensibiliser , grâce à des fictions, les lycéens aux maux d'adolescents. J'ai choisi cette lecture juste après ma lecture de Dix-Sept ans de Colombe Schneck. Le thème y est sensiblement le même mais est traité différemment. 

Dans ce roman, nous avons les points de vue croisés des deux adolescents, Helen à travers les lettres adressées à cet inconnu qui grandit en elle et Chris qui lit ces lettres. Ce sont deux adolescents ordinaires que nous découvrons au fil des pages et du témoignage. Cependant, pour des adolescents de dix-sept ans, je ne les ai pas trouvés très dégourdis. Helen m'a d'ailleurs profondément agacée. J'ai trouvé que les deux personnages étaient certes décrits comme ordinaires, mais étaient, surtout, très fades et même pas crédibles du tout. L'auteur a voulu aborder dans ce récit de la maternité précoce mais également des secrets de famille, des liens houleux entre les générations et de l'avortement. 

Pas une seule seconde je n'ai réussi à accrocher à cette histoire qui, contrairement à Dix-sept ans de Colombe Schnexk, m'a parue bien terne. Certes, c'est un roman à destination des adolescents mais il ne faut pas les prendre pour des "niais". Sans relief, je n'ai même pas eu d'empathie pour les personnages. Toutefois, il y a un passage que j'ai bien aimé dans cette lecture laborieuse ; il s'agit du passage où Chris se rend en France avec son meilleur ami. J'ai trouvé le périple intéressant quoiqu'encore une fois, bien superficiel. 

Je ne suis pas sûre de le conseiller même si ce livre peut trouver son public. Je trouve cela dommage qu'un tel roman qui traite de ces sujets soit aussi peu profond. Même si l'auteur a fait un effort en tentant de ne pas diaboliser l'événement et n'a à aucun moment fait la morale, on sent que derrière cela il y a une leçon à tirer. Dommage ...  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire