mardi 12 mai 2015

[ Lola Bensky de Lily Brett ]


Auteur : Lily Brett
Genre : contemporain
Editions La Grande Ourse
Année 2014
272 pages

Résumé 

Lola, jeune journaliste pour une revue musicale australienne, parcourt les pays à la rencontre des stars des 60-70 du rock. A travers son intimité, on rencontre Mick Jagger, Jimi Hendrix ou encore Cher. 


Mon avis

Quand j'ai débuté la lecture de ce livre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Après avoir lu et été déçue par Terminus Radieux d'Antoine Volodine (Prix Médicis 2014 -français), j'ai eu peur de commencer ce livre (Prix Médicis étranger 2014) qui est un cadeau. Mais, j'ai franchi le pas, je l'ai lu, je l'ai fini et surtout je l'ai adoré - dévoré. 

Lily Brett nous livre ici le portrait d'une jeune femme des années 1960, traumatisée par le passé de l'Europe et surtout par le passé de ses parents. Dans ce portrait très intime de Lola Bensky, journaliste dans une revue spécialisée sur la musique, on la suit à la rencontre des plus grandes stars des années 1960. Avec un ton très juste, on rencontre Jimi Hendrix, Jim Morrison, Cher, The Mamas and the Papas, Mick Jagger, Paul McCartney et j'en passe. 

J'ai été très touchée par le personnage de Lola qui est somme toute une jeune femme comme les autres, c'est-à-dire complexée. Très loin d'être une midinette, elle est très professionnelle dans ses relations avec les stars. Cependant, elle est comme hantée par l'histoire de ses parents. Ces derniers sont des rescapés d'Auschwitz et vivent au quotidien avec le souvenir des horreurs des camps pendant la Seconde Guerre Mondiale. Lola a vécu son enfance dans les souvenirs des traumatismes de ses parents. Une fois adulte, elle ne sait pas se détacher des horreurs qui lui ont été racontées. Pour autant, elle comprend ses parents même si ceux-ci vevent leurs trauma à travers elle. Sa mère ne cesse de lui faire des remontrances sur son physique ; Lola, alors, ne pense qu'à commencer et tester de nouveaux régimes. Elle cherche l'approbation de sa mère qui même en étant présente a toujours été absente aux yeux de Lola. 

Elle pourrait paraître futile à ne penser qu'à ses régimes, ses faux cils et la taille de ses jupes mais derrière ces pensées, ce sont les traumatismes des survivants comme l'auteur Lily Brett l'explique si bien. Sur plusieurs années, on suit la vie de Lola et son histoire m'a paru être l'autobiographie ou le portrait modifié de l'auteur elle-même. Certains éléments m'ont parus tellement bien décrits, tellement réfléchis et bien pensés que j'ai eu l'impression que ce n'est pas uniquement pour le livre qu'elle y a pensé. Elle y a mis un brin d'elle même et je l'ai très bien ressenti. 

J'ai littéralement dévoré ce livre ; l'ayant commencé dans le train, je lui en ai voulu de ne pas avoir de retard pour pouvoir lire encore plus de pages. J'ai été touchée par la simplicité et l'authenticité de Lola dans son parcours. Elle se raconte avec une pudeur et une sincérité qui, à la fin, m'ont ému. Je ne peux que le conseiller car pour moi, cela a été un véritable coup de coeur. Dans les paillettes du show-buisness, Lily Brett a su parler d'un mal-être des jeunes générations qui sont nées à la suite des libérations des camps. Si vous aimez le rock des sixties-seventies, vous aimerez les rencontres et les interviews de Lola de ces célèbres figures. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire