mardi 24 janvier 2017

[ Gaspard des Profondeurs de Yann Rambaud ]

Auteur : Yann Rambaud
Genre : fantastique, jeunesse
Editions Hachette romans
Parution le 10 septembre 2014
304 pages

Résumé

Gaspard a treize ans. Gaspard rêve… Il rêve que son père revienne. Car cela fait plusieurs semaines que le père de Gaspard n’est pas rentré à la maison. Alors Gaspard décide de partir, sans en parler à sa mère qui est si triste, en disant seulement à son petit frère : « J’ai décidé d’aller chercher Papa… ».
Mon avis


Il y a deux ou trois mois - il me semble que c'était en septembre ou octobre - je vous proposais mon avis lecture sur un auteur que je découvrais à peine, Yann Rambaud. Il s'agissait du roman Jessie des Ténèbres qui se déroule après et dans le même univers que Gaspard des profondeurs

Gaspard est présenté au départ comme un personnage ordinaire. Son père vient de disparaître, il vit donc seul avec sa mère et son jeune frère. Marqué par l'absence de son père, ce jeune adolescent ne s'est pas remis de cette disparition... Sa décision d'aller en quête de son père le mène dans une quête spirituelle en lui-même. Il se découvre, découvre ses capacités et jusqu'où il est capable d'aller en ne comptant que sur lui.

Dans ce roman, Yann Rambaud nous montre encore à quel point il a la parfaite maîtrise de son univers, de ses personnages. Il nous conte l'histoire de Gaspard avec une telle délicatesse qu'on ne peut qu'être emporté dans – et par - les aventures du jeune garçon. Il nous montre l'évolution de Gaspard dans sa manière d'être et de penser. Tout n'est pas blanc dans la vie et l'auteur le démontre parfaitement avec un petit passage dans le surnaturel.


En bref, un roman qui réserve bien des surprises à son lecteur. Le personnage principal y est touchant et il est plaisant de le voir évoluer dans ce monde beaucoup plus complexe qu'il ne le pensait au départ. Yan Rambaud nous propose un roman de littérature jeunesse d'une rare qualité. En tant que lecteur, on apprécie la poésie de sa plume tout comme l'univers de ses personnages. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire