mercredi 18 janvier 2017

[ Lock & Mori, tome 1 : Lock et Mori de Heather W. Petty ]

Auteur : Heather W. Petty
Genre : policier, jeunesse 
Editions Hachette romans
Parution le 19 octobre 2016
320 pages

Résumé


Londres, de nos jours. Sherlock Holmes et James Moriarty se rencontre sur les bancs du lycée. Quand un homme est retrouvé mort à Regent's Park en plein Londres, ils s'allient et mènent l'enquête. 

Mon avis

Londres, à notre époque, James Moriarty rencontre Sherlock Holmes un peu par hasard au lycée de la ville., adolescent loufoque qui tente des expériences bizarres dans les sous-sols du lycée. Moriarty, elle, est une jeune fille assez banale qui a perdu sa mère et vit avec ses petits frères et son père violent. Quand un meurtre a lieu à Regent's Park, qui peut mieux que Holmes et Moriarty pour le résoudre ?

Réadaptation piquant les personnages de Sir Arthur Conan Doyle et les incarnant dans un Londres de notres époque, ces adolescents ne sont pas comme des adolescents ordinaires. Sherlock Holmes est représenté comme un jeune homme qui vit en marge des autres adolescents de son âge et c’est au travers les yeux de Moriarty que nous avons une description du jeune homme.

Décrit comme un marginal qui n’a que faire de la vie au lycée, il fait ses expériences et mène des enquêtes pour le plaisir. Moriarty est un personnage plus complexe ; elle a une vie de famille compliquée – orpheline de mère, un père violent lieutenant de police et sœur aînée de deux petits bouts – et n’est pas particulièrement intégrée dans la vie lycéenne. La rencontre entre les deux bouleverse leur monde car l’enquête du mort de Regent’s Park va les unir et va faire naître une belle histoire.

Si ce n’est les noms des personnages et quelques aspects connus, cette réadaptation n’en est pas réellement une. James Moriarty est une jeune fille et beaucoup moins dégénérée que dans les romans de Conan Doyle ; elle a des côtés sombres qu’elle révèle à la toute fin de ce premier tome, les événements la touchant de très près. Holmes, lui, n’a pas grand-chose à voir avec le Sherlock Holmes originel – il est bien trop social et moins arrogant que le personnage éponyme de la série de l’auteur britannique. Toutefois, les personnages sont tout de même bien sympathiques. On comprend les blessures de Mori et Lock est touchant car il veut l’aider à surmonter ses problèmes familiaux.


En bref, un roman qui n’a pas grand-chose à voir avec l’œuvre originelle. Cependant, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture et ne me suis pas ennuyée une seconde ni doutée de ce que la fin nous réservait. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire