mercredi 12 juillet 2017

[ Le souffle des feuilles et des promesses de Sarah McCoy ]

Auteur : Sarah McCoy
Genre : fiction historique, littérature américaine
Editions Michel Lafon
Paru le 1er Juin 2017
334 pages

Résumé

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable...

Mon avis


Sarah McCoy est une auteur américaine connue dont j’ai beaucoup entendu parler lors de la parution en France de ses romans précédents – notamment Un goût de cannelle et d’espoir. Dans son nouveau roman, l’auteur décide de rendre hommage à Hallie Erminie Rives, une écrivaine américaine de la fin du XIXème- début XXème siècle.

Véritable biographie romancée, Sarah McCoy a choisi de rendre hommage au personnage en racontant à la fois sa vocation pour l’écriture, son combat en tant que femme livre et son histoire d’amour avec Post Wheeler. Les chapitres entre ces deux personnages se succèdent mais le point de vue principal reste celui de Hallie Erminie. Elle y raconte sa vie d’écrivain, le contexte social et politique des Etats- Unis et sa rencontre et relation avec Post Wheeler.

J’ai bien aimé ce roman car le personnage de Hallie Erminie est une femme forte et en avance sur son temps. Elle a des idées qu’elle sait défendre et ne joue pas la « pauvre fille » comme d’autres personnages qu’elle rencontre au gré de ses aventures. Elle s’intéresse à la condition des femmes américaines à l’époque et nous montre en arrière-plan l’évolution des mentalités par le biais des suffragettes. De plus, la relation qu’elle entretient avec Post Wheeler, cette relation qui se développe au fil des ans, est une très belle relation mais je n’ai pas pu m’empêcher d’être frustrée par l’attitude des deux personnages. Ils se tournent autour, cela se voit très nettement mais ils ont instauré au fil des ans une sorte de pudeur autour de leurs sentiments. On est loin de la relation amoureuse enivrante, tout est très – trop – bien maîtrisé par Post et Hallie Erminie…

Sinon, j’ai également apprécié la façon qu’a l’auteur de nous faire voyager en même temps que ses personnages. On va au Canada sur la trace des chercheurs d’or, à New- York dans le monde de l’édition, en Angleterre à la cour de la reine Victoria, à Venise, à Paris et dans le Kentucky natal du personnage principal.


En bref, je vous conseille ce roman si vous aimez les belles histoires d’amour et si vous voulez passer du bon temps avec des personnages très plaisants à travers leurs choix et leurs personnalités. J’aimerais bien continuer à lire des ouvrages de l’auteur car j’ai adoré la façon qu’elle a de raconter l’histoire. Toutefois si l’auteur Sarah McCoy s’est inspiré d’un personnage réel, ayant existé, je pense qu’il y a une grande part d’imagination et d’invention dans ce roman. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire