vendredi 14 octobre 2016

[ Black Hole, l'intégrale de Charles Burns ]

Auteur : Charles Burns
Genre : roman graphique
Editions Delcourt
Coll. Contrebande
Paru le 8 novembre 2006
200 pages

Mon avis


L'histoire se passe aux Etats Unis dans les années 1970, une maladie sexuellement transmissible - la crève - fait rage dans un groupe d'adolescents fréquentant le même établissement scolaire. Ce fléau provoque des malformations physiques chez les personnes atteintes par le syndrome. Les adolescents atteints par la maladie ne peuvent plus vivre avec leurs proches ; ils se marginalisent, se rejoignent et ont construit un camp dans une forêt proche de la ville. 

Tout de noir et de blanc, avec des paysages à la fois psychédéliques et réalistes, Charles Burns dévoile la vie de ces adolescents rythmée entre amitiés, fêtes, lycée alcool, relations sexuelles et substances illicites. Une vie ordinaire d'adolescents s'il n'y avait pas la crève dont tout le monde a peur. 

C'est assez difficile à décrire tant cette bande dessinée est complexe dans son procédé stylistique et narratif. Et pourtant, je peux dire que j'ai aimé lire cette complexité, lire ces mal d'ados et lire ces dessins torturés. Je pense que cette bande dessinée s'adresse à un public averti et avide de BD. Commencer à lire de la bande dessinée avec Black Hole peut effrayer plus d'un lecteur notamment par la densité et la complexité de l'histoire. 

En bref, j'ai personnellement bien aimé cette bande dessinée même si j'ai ressenti comme une gêne à lire la vie de ces ados. Uns intrigue s'installe rapidement et de ce fait, je n'ai pu lâcher la bande dessinée même si j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages et quelquefois cela m'a perdu. Toutefois, l'histoire est prenante et on passe rapidement outre la multiplicité des personnages (qui ont d'ailleurs presque tous la même coupe de cheveux). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire