mercredi 9 novembre 2016

[ The Graces de Laure Eve ]

Auteur : Laure Eve
Genre : fantastique, jeunesse
Editions Hachette Romans
Coll. Black Moon
Parution le 14 septembre 2016
408 pages

Résumé


Nouvelle dans son lycée, River Page est vite fascinée par les Graces,  les trois adolescents les plus populaires de l'établissement...et de la ville. 

Mon avis


La couverture est vraiment sublime et j'ai très vite eu envie de lire ce roman. Toutefois, le roman n'a pas réussi à me captiver, en voilà les raisons...

Au tout début du roman, River - qui n'est pas son vrai prénom - vient d'arriver en ville et au lycée. A travers ses yeux, on découvre son nouvel environnement et le fonctionnement du lycée, les amitiés comme les inimitiés. Ce nouveau lycée est comme tous les lycées avec un groupe d'adolescents populaires dont font partie les Graces et d'autres qui gravitent autour d'eux pour toucher de près cette popularité. 

River est comme ces ados en mal de reconnaissance de ses pairs. Elle est mal dans sa peau, en conflit avec sa mère depuis la disparition de son père. Elle est attirée par les Graces, - trois adolescents appartenant à la même famille - et elle souhaite devenir proche d'eux. D'abord, il y a les jumeaux Fenrin et Thalia puis il y a Summer. Si Fenrin et Thalia acceptent sans mal la notoriété de leur famille, Summer, l'adolescente rebelle par excellence, revendique sa différence. Cette famille aurait pour particularité d'être des sorciers et d'avoirs des pouvoirs surnaturels. 

Je reproche particulièrement à ce roman la platitude de ses personnages. Au mieux, j'ai trouvé River et les Graces insignifiants ; au pire, je les ai trouvé agaçants et quelquefois bien arrogants. J'ai eu un mal fou à trouver un intérêt quelconque aux personnages. L'ensemble du roman alterne entre platitudes et échos à d'autres romans de littérature jeunesse, notamment dans le personnage de River. En essayant de se démarquer des autres, elle m'a fait penser à la Bella de Twilight et puis sa fascination des Graces a renforcé cette conviction ... Cependant, j'accorde que l'écriture est loin d'être déplaisante ; l'intrigue est assez intéressante pour s'accrocher et avoir envie de lire jusqu'au bout. 

En bref, un roman qui n'a rien de transcendant et qui m'a déçu du fait du caractère profondément antipathique des personnages. Pour moi, il s'agit d'un loupé et la fascination qu'éprouve River pour la famille Graces n'a pas du tout été communicative. Je ne lirai pas la suite, ce premier tome a manqué de profondeur ... 

2 commentaires:

  1. Ma plus grosse déception de l'année ! Au vu des nombreux coups de cœur, ça a été une catastrophe ! :O Je me suis laissée berner par la sublime couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi ! Mais des fois on devrait écouter l'adage : Don't judge a book by its cover ;)
      Merci pour ton commentaire :) comme quoi je ne suis pas la seule à ne pas avoir apprécié l'ouvrage

      Supprimer