jeudi 1 février 2018

[ Culottées #1 & #2 : des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent de Pénélope Bagieu ]

Auteur : Pénélope Bagieu
Genre : bandes dessinées, documentaire
Editions Gallimard
Coll. BD
Paru en 2016 et 2017
144 & 168 pages
Mon avis


Première lecture commune organisée sur le groupe Facebook de la #GuildeDesLecteurs, nous avons choisi de découvrir ces deux tomes de bandes dessinées, écrits et dessinés par la trè talentueuse Pénélope Bagieu. Depuis 2015 - il me semble - Pénélope Bagieu écrivait et dessinait ces portraits de femmes sur un blog hébergé par la périodique quotidien Le Monde. J’ai donc retrouvé avec plaisir les dessins de Pénélope Bagieu, de plus sur un thème qui m’est cher.

Dans ces deux tomes, Pénélope Bagieu revisite trente destinées de femmes têtues et hors normes qui ont été invisibilisées au fil des années. On retrouve ainsi des portraits de femmes connues, moins connues et inconnues qui ont marqué leur époque mais que la société ne célèbre pas … parce que ce sont des femmes ! Pénélope Bagieu propose dans ces deux tomes de lever le voile sur ces personnalités remarquables. Elles ont bravé des convenances, ont su prouver qu’elles aussi pouvaient être aventurière, activiste, écrivaine, espionne, cheffe, impératrice, guerrière…
Dans cette bande dessinée, on apprécie particulièrement le travail de fourmi de Pénélope Bagieu. Elle a déniché des portraits très touchants et presque emblématiques des problèmes de visibilité des femmes dans l’espace public en tout temps. L’autrice dénonce ainsi la masculinité de la société et surtout le sexisme qui traverse toutes les époques.

En plus, pour celles et ceux, qui ne connaissent pas le travail de Pénélope Bagieu, elle a un style très particulier et une façon très drôle de mettre en scène ses personnages. J’avais aimé sa série - en trois tomes -  Joséphine qui est un personnage très girly qui représente la vision de la société sur le célibat et la féminité dans les années 2000, puis La page Blanche et Cadavre exquis dans des genres très différents mais qui ont révélé une certaine finesse dans le dessin et une structure narrative qui prend à contre-pied les attentes du lecteur. Dans Culottées - tome 1 comme tome 2 - on retrouve le dessin et le style très particuliers de Pénélope Bagieu qui en quelques pages arrivent à capter l’essence, la personnalité de ces femmes tout en gardant cet humour et ce ton très libérés qu'on lui connaît.

En bref, à mes yeux, Pénélope Bagieu relève haut la main le pari de parler de ces femmes extraordinaires. On découvre des destinées et on apprend des noms et des faits historiques que l’on n’entend absolument pas parler ou même juste mentionner à l’école dans les cours d’histoire ou même dans les médias.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire